Revue : La nouvelle Patek Philippe Calatrava Ref. 6007G

Patek Philippe est synonyme de la montre habillée classique, dont la plus célèbre est la Calatrava. La Calatrava type est décrite comme ayant un boîtier rond et mince en métal précieux, avec un cadran épuré et une excellente lisibilité. Bien que la collection de base reste fidèle à ces principes, le fait que Patek Philippe s’en soit éloigné ces dernières années n’est pas passé inaperçu. Nous avons vu une série de montres de pilote ainsi que des montres néo-vintage ajoutées à la collection au cours de la dernière décennie, ce qui a divisé la communauté sur la question de savoir si c’était une bonne chose ou non. En 2019, la marque a introduit la Ref. 6007A, une édition limitée commémorative de la Calatrava célébrant l’achèvement de son nouveau bâtiment de fabrication à Plan-les-Ouates. La montre s’est certainement démarquée grâce à son cadran gris-bleu avec un motif en fibre de carbone estampé et un bracelet en veau de la même teinte avec une texture en tissu estampé.

Revue : Patek Philippe Calatrava Ref. 6007G

L’année dernière, Patek Philippe a renforcé ses efforts en présentant les variantes en or blanc non limitées de la Ref. 6007 – oui, des variantes, avec des accents rouges, bleus ou jaunes. Ici, nous vous présentons les détails et notre opinion honnête sur la Calatrava Ref. 6007G, désormais plus “anti-Patek” que jamais.

Le Boîtier, Cadran et Aiguilles

La dernière Ref. 6007 de Patek Philippe est en or blanc et a les mêmes dimensions que la version en acier inoxydable emblématique, soit 40,00 mm x 9,17 mm. Le boîtier entier est poli miroir, à l’exception d’une petite partie à l’arrière du boîtier. Sa lunette arrondie et ses cornes sont une caractéristique déterminante qui interagit de manière ludique avec la lumière incidente. Jusqu’à présent, la description de la Ref. 6007 pourrait facilement passer pour celle d’une montre habillée contemporaine. Le premier signe subtil mais sûr que ce n’est pas le cas est la largeur béante des cornes, ce qui signifie des bracelets plus larges. Ce n’est pas exactement un mauvais look, mais cela contribue certainement à l’ambiance décontractée de la montre-bracelet.

Malgré son apparence simple, le boîtier est bien fabriqué (comme on peut s’y attendre de Patek Philippe) et vraiment agréable à regarder. Les autres signes montrant que cette Calatrava n’est pas typique se trouvent sur le cadran. Le médaillon central du cadran présente un motif en fibre de carbone estampé que l’on ne trouve normalement pas sur une Patek Philippe, encore moins dans sa collection la plus élégante. Cela aurait été un énorme avantage si le motif avait été gravé à la main avec un tour à rose des vents, mais cela aurait été trop ambitieux pour ce qui peut être considéré comme une Patek Philippe “d’entrée de gamme”. Pour correspondre à ce détail de conception, le bracelet en veau fourni avec la montre est également estampé d’un motif en fibre de carbone. À l’extérieur du médaillon central se trouve une bague ornée d’un motif guilloché concentrique et imprimée avec une échelle des minutes de style chemin de fer en blanc. Cette échelle des minutes est en outre accentuée par des index horaires triangulaires en bleu, jaune ou rouge – selon la référence. Juste au-delà des triangles sombres se trouvent les index horaires arabes correspondants. Là où devrait être le chiffre 3, nous trouvons plutôt un affichage de la date simple. Même la simple présence d’un affichage de la date sur une Calatrava suffit à déclencher un débat. À la décharge de Patek Philippe, ils ont toujours été doués pour intégrer discrètement les fenêtres de date, et il en va de même pour la Ref. 6007. À la périphérie réelle du cadran, il y a une échelle des secondes de style course avec des graduations colorées (encore une fois, en bleu, jaune ou rouge) et des chiffres toutes les 5 secondes. Pour indiquer l’heure, trois aiguilles centrales pour les heures, les minutes et les secondes, respectivement. Les aiguilles des heures et des minutes sont noires avec un revêtement luminescent, tout comme les index horaires arabes. La longueur de ces aiguilles a été délibérément conçue pour suivre les frontières entre les principaux secteurs du cadran – satisfaisant. L’aiguille des secondes est naturellement la plus longue de toutes et atteint jusqu’à la périphérie. Bien qu’elle ne soit pas revêtue de lumière, elle est peinte dans la couleur thématique de la référence.

Du cadran aux appliques et à l’ouverture de la date en passant par le motif estampé et la peinture épaisse, le cadran présente plus de profondeur et de textures qu’il n’y paraît au premier abord.

Le Mouvement

La Ref. 6007G est animée par le calibre 26-330 S C à 30 rubis et 212 pièces. Ce calibre est l’un des plus récents de Patek Philippe, ayant débuté comme mouvement de base pour la Calatrava Weekly Calendar Ref. 5212A unique en 2019. Le calibre 26-330 S C est également actuellement utilisé dans la Calatrava Ref. 5226G ainsi que dans la Nautilus Ref. 5711/1A. Ce qui est intéressant, c’est que la Ref. 6007A qui précède la Ref. 6007G utilise un ancien mouvement : le calibre 324 S C. Le nouveau calibre 26-330 S C a mis du temps à arriver, les anciens mouvements comme le calibre 324 S C devenant obsolètes. Une amélioration clé que l’on trouve dans le calibre 26-330 S C est l’introduction – ironiquement – d’une roue des secondes gravée au LIGA avec de longues dents, ce qui permet un fonctionnement plus fluide de l’aiguille des secondes. Une autre amélioration qui semble aller de soi est la mise en œuvre de l’arrêt des secondes, dont l’absence dans les anciens mouvements de base de Patek Philippe a toujours fait débat. Ce qui reste constant, cependant, ce sont la réserve de marche et la fréquence, respectivement de 45 heures (maximum) et de 4 Hz. On ne peut s’empêcher de penser que Patek Philippe aurait pu étendre la réserve de marche à au moins 48 heures minimum dans le nouveau calibre, mais 45 heures maximum ne sont en aucun cas rédhibitoires.

Le paysage concurrentiel

Lorsque vous avez déjà conquis le marché de la montre habillée, où allez-vous ensuite ? Apparemment, sur le marché de la montre décontractée, du moins d’après ce que fait Patek Philippe. Ces derniers temps, la prestigieuse maison horlogère suisse a fortement poussé pour séduire une clientèle plus jeune. La Ref. 6007 est la preuve que Patek Philippe n’a pas peur de casser quelques œufs pour y parvenir. Même il y a seulement une décennie, personne n’aurait pu imaginer voir un motif en fibre de carbone et des couleurs audacieuses à la Hublot dans une Calatrava, de toutes les collections de montres. La Ref. 6007G est vendue au prix de 37 850 USD, ce qui peut sembler élevé, mais qui est conforme à ce qu’une Calatrava plus élaborée coûte de nos jours. Pour référence, une Calatrava de base et sans fioritures du catalogue actuel coûterait autour de 30 000 USD.

Naturellement, Patek Philippe n’est pas la seule vieille maison à tenter de rajeunir son propre portefeuille. Audemars Piguet l’a également fait avec l’introduction de la Code 11.59. Pendant des décennies, la marque de Le Brassus a été la plus sportive et la plus tendance de la Sainte Trinité suisse, mais la ligne Code 11.59 l’emmène au niveau suivant. Les caractéristiques déterminantes d’une montre Code 11.59 incluent son boîtier octogonal, ses cornes squelettées, son cristal courbé et ses éléments de cadran minimalistes. C’est essentiellement une montre décontractée superbement confectionnée et, pour la première fois depuis longtemps, ce n’est pas une montre de sport Royal Oak. Lorsque la collection a été introduite pour la première fois, elle a été compréhensiblement accueillie avec choc et critiques (principalement sur la conception du cadran), mais à l’heure actuelle, la Code 11.59 a conquis de nombreux incrédules, en particulier après de nombreuses sorties ultra-compétentes et bien conçues. Le modèle le plus proche de la tendance Calatrava Ref. 6007 serait le Code 11.59 Selfwinding, disponible en de nombreuses variations. Vendue à environ 30 900 CHF, cette montre coûte pratiquement la même chose qu’une Calatrava ordinaire.

Audemars Piguet Code 11.59 Selfwinding

Dans une moindre mesure, la grande dame de l’horlogerie tente également de se faire aimer des jeunes collectionneurs. Vous trouverez aujourd’hui de nombreuses montres Vacheron Constantin dans des couleurs ou des esthétiques non traditionnelles. Puis il y a aussi la collection Fiftysix qui est censée être la collection décontractée de la marque mais qui est passée un peu inaperçue. Bien sûr, le terme “décontracté” est utilisé ici de manière flexible, car la montre est toujours plus habillée que, par exemple, une Hublot ou une montre de pilote. Mais comparée aux montres des collections Patrimony et Traditionnelle de la marque, vous comprendrez pourquoi. La Fiftysix Self-winding, par exemple, a l’air beaucoup plus détendue et décontractée et pourrait certainement être plus attrayante pour les passionnés en herbe. Ce ne sont pas seulement les looks qui cochent les bonnes cases, mais aussi les prix ; la Fiftysix Self-winding en or rose (illustrée ci-dessous) est vendue au prix de 25 500 USD, tandis que la version en acier est vendue au prix de 12 700 USD. Ces prix ne sont pas à négliger, mais seront beaucoup plus acceptables pour les clients plus jeunes qui n’ont peut-être pas autant de pouvoir d’achat que leurs homologues plus expérimentés.

Vacheron Constantin Fiftysix Self-winding

Pensées Finales

Aimez-le ou détestez-le, nous pouvons tous convenir que la Ref. 6007 est différente. Patek Philippe est-il allé trop loin avec le motif en fibre de carbone factice et les accents technicolores ? Seul le temps nous le dira. Personne ne peut reprocher à la marque de tenter de rester pertinente – c’est pourquoi Patek Philippe prospère toujours malgré la crise du quartz ou la montre connectée. Mais en même temps, il est compréhensible que certains estiment que l’identité de la collection Calatrava est en train de se diluer. Au moins, une chose reste certaine, c’est la qualité de la montre Calatrava. La conception des dernières Calatravas de Patek Philippe ne plaira peut-être pas à tout le monde, mais elles sont toujours aussi impeccablement fabriquées que jamais.

Check Also

Panerai Luminor Dieci Giorni GMT PAM01482 : L’Héritage Horloger Renouvelé

Introduction de la Nouvelle Montre Panerai, la prestigieuse maison horlogère italienne, dévoile une nouvelle addition …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *