La Corée du Nord teste un nouveau système d’armement nucléaire sous-marin

La tension monte en Corée du Nord alors que le pays vient de procéder à un test majeur de son nouveau système d’armement nucléaire sous-marin, baptisé “Haeil-5-23”. Ce test survient en réponse aux exercices navals conjoints menés par les États-Unis, la Corée du Sud et le Japon, exacerbant ainsi les tensions dans la région. Dans cet article, nous examinerons de près cette situation et ses implications, tout en analysant les réelles capacités militaires de la Corée du Nord.

Réponse aux exercices navals conjoints

La Corée du Nord a annoncé le test de son “système d’armement nucléaire sous-marin” en réaction aux manœuvres militaires navales conjointes menées par les États-Unis, la Corée du Sud et le Japon. Ces exercices ont eu lieu au sud de l’île méridionale sud-coréenne de Jeju et ont impliqué neuf navires, dont le porte-avions à propulsion nucléaire américain USS Carl Vinson.

Pyongyang a vivement critiqué ces manœuvres conjointes, les qualifiant de “menace grave pour la sécurité” du Nord. Cette escalade des tensions dans la région est le résultat d’un durcissement de la position de la Corée du Nord, qui a récemment déclaré qu’une “guerre peut être déclenchée à tout moment sur la péninsule”.

Le test du “Haeil-5-23”

Le test du “Haeil-5-23” a été effectué en mer de l’Est de Corée, également connue sous le nom de mer du Japon. Bien que la date exacte du test n’ait pas été précisée, les autorités nord-coréennes ont affirmé qu’il renforcerait le “dispositif de contre-attaque sous-marine basé sur les armes nucléaires de leur armée”. Ils ont également déclaré que les réponses maritimes et sous-marines de Pyongyang continueraient à dissuader les manœuvres militaires hostiles des marines des États-Unis et de leurs alliés.

Contexte des tensions croissantes

Ce test nucléaire sous-marin intervient après un récent lancement de missile balistique par la Corée du Nord, équipé d’une ogive hypersonique manœuvrable. Ce lancement a suscité de vives réactions et a conduit les États-Unis, la Corée du Sud et le Japon à organiser les exercices navals conjoints. De plus, la Corée du Nord avait mené des exercices d’artillerie à munitions réelles sur sa côte occidentale, ce qui avait incité la population civile des îles sud-coréennes à se mettre à l’abri.

Incertitudes sur les capacités réelles

Bien que la Corée du Nord affirme avoir développé un système d’armement nucléaire sous-marin, des experts restent sceptiques quant à ses capacités réelles. Ahn Chan-il, chercheur à l’Institut mondial d’études sur la Corée du Nord, estime qu’il est “difficile de déterminer les capacités exactes” de ces systèmes, soulignant que la Corée du Nord n’a pas encore atteint un niveau scientifique permettant de constituer une menace significative.

Détérioration des relations intercoréennes

Les tensions entre les deux Corées ont connu une forte détérioration ces derniers mois. Les deux parties ont renoncé à des accords visant à réduire les tensions, renforcé la sécurité à la frontière et effectué des exercices de tir réel le long de celle-ci. De plus, la dissolution de plusieurs agences œuvrant pour la réunification a été approuvée par le parlement nord-coréen, ce qui témoigne d’une détérioration des relations diplomatiques entre les deux pays.

Menaces de frappes nucléaires

Kim Jong Un, le dirigeant nord-coréen, a lancé de nouvelles menaces de frappes nucléaires contre Séoul et a ordonné l’accélération des préparatifs militaires en vue d’une possible “guerre” sur la péninsule. Il a qualifié le Sud de “principal ennemi” et a menacé d’entrer en guerre pour toute violation “ne serait-ce que de 0,001 mm” du territoire nord-coréen.

En conclusion, le test du “Haeil-5-23” par la Corée du Nord ajoute une nouvelle dimension aux tensions croissantes dans la péninsule coréenne. Il soulève également des questions sur les véritables capacités de la Corée du Nord en matière d’armement nucléaire sous-marin. La situation reste volatile et nécessite une surveillance constante de la part de la communauté internationale.

Check Also

Des Trous Noirs de Lumière : Une Révision de la Théorie d’Einstein ?

Depuis des décennies, la théorie de la relativité générale d’Albert Einstein domine notre compréhension des …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *