Le Langage Économique Enigmatique du Parti Communiste Chinois

Un Jargon Intrigant au Coeur de la Politique Économique Chinoise

Le Parti Communiste Chinois (PCC) est connu pour sa rhétorique énigmatique et ses slogans énigmatiques, qui souvent défient toute interprétation immédiate. Le 9 janvier dernier, un nouveau slogan est apparu en première page du Quotidien du Peuple, le porte-voix du parti, suscitant l’attention de tout un chacun. Cette phrase, “neuf questions qu’il faut saisir”, a été rapidement abrégée en un slogan de trois syllabes : jiu ge yi. Ces neuf questions font référence à divers autres slogans du parti, tels que “se libérer du cycle historique de montée et de descente” et “prendre la tête de la grande révolution sociale comme objectif fondamental”. Pourtant, comprendre ces principes est essentiel pour s’engager dans une “auto-révolution”, un autre slogan axé sur la lutte contre la corruption.

Ce jargon économique particulier ne coule pas de source pour la plupart des gens. Il est oblique et souvent difficile à décrypter, ce qui fait que les citoyens ordinaires le laissent souvent de côté. Cependant, il s’agit du langage même sur lequel le parti s’appuie largement pour communiquer ses campagnes économiques et définir des époques entières de croissance économique. À un moment où les dirigeants chinois tentent de revitaliser l’économie du pays, il est plus important que jamais de prêter attention au langage du parti pour décrypter ses intentions et orientations.

Xi Jinping et l’Importance de l’Idéologie

Les responsables du parti communiste chinois ont toujours eu le pouvoir de définir leur propre langage et leurs propres slogans. Cependant, sous la direction de Xi Jinping, le dirigeant suprême de la Chine, l’importance de l’idéologie a considérablement augmenté dans la vie quotidienne et dans les affaires. Cela signifie que les économistes et les analystes industriels passent désormais plus de temps à étudier ce langage, souvent en tentant d’interpréter ces expressions par eux-mêmes.

En 2021, par exemple, l’expression “prospérité commune” est devenue le sujet le plus discuté. Certains l’ont interprétée comme une critique implicite des riches. Cependant, jusqu’à présent, aucune définition officielle n’a été fournie, laissant planer un doute quant à sa signification réelle.

De manière similaire, au début de l’année 2024, l’expression “développement de haute qualité” a suscité beaucoup de débats. Sa récurrence dans le discours du Nouvel An de Xi Jinping, ainsi que le fait qu’il ait prononcé cette expression deux fois plus souvent en 2023 qu’au cours de l’année précédente, selon le service de presse Bloomberg, ont laissé les économistes perplexes. Certains y voient un signe d’investissement accru dans les technologies de pointe, susceptible de stimuler la croissance économique. D’autres considèrent que cela pourrait réduire l’importance des moteurs de croissance traditionnels de la Chine, comme l’industrie manufacturière à bas coût, et indiquer une tolérance accrue envers une croissance plus lente.

Cette confusion n’empêche pas pour autant le jargon du parti communiste de se répandre. Depuis que Xi Jinping a utilisé pour la première fois l’expression “changements profonds inédits depuis un siècle” lors d’un discours de politique générale en 2018, elle est devenue courante dans les documents de politique générale locaux. Les fonctionnaires de Hong Kong ont également commencé à l’adopter, et les courtiers chinois l’utilisent fréquemment dans leurs communications avec les clients. Bien que cette expression soit souvent perçue comme purement politique, certains experts tentent désormais de l’intégrer dans le discours économique. Les analystes de la banque d’investissement CICC ont proposé une définition succincte, considérant les “changements invisibles” comme comprenant “la concurrence entre les grandes puissances, l’émergence d’une pandémie sans précédent, le changement climatique, la transition vers une économie verte, les inégalités économiques et le vieillissement de la population”. Toutefois, la question de savoir si cette interprétation est correcte reste en suspens.

Des Expressions du Parti Qui Redéfinissent l’Économie et la Société

De nombreuses expressions du parti communiste chinois sont devenues des idéologies générales qui englobent de vastes domaines de la société et de l’économie. L’une d’entre elles, de plus en plus populaire, est “le rajeunissement national dans le cadre du système de la nouvelle ère”, qui vise à restaurer la position économique et culturelle de la Chine dans le monde. Malgré son apparence intimidante, cette expression peut être utilisée pour expliquer de nombreuses tendances positives qui se sont produites sous la direction de Xi Jinping, notamment la croissance économique rapide de la Chine. De même, la “voie chinoise vers la modernisation” est une expression vaste et énigmatique qui est devenue courante dans les discussions. Lors d’un salon organisé par l’État à Shanghai le 10 janvier, un groupe d’experts a longuement expliqué comment les investissements étrangers, les entreprises privées et même les voyages des jeunes s’inscrivent dans cette voie chinoise.

Pour l’instant, il est difficile de dire avec certitude ce que le parti communiste chinois a prévu pour le slogan “neuf questions qu’il faut saisir” (jiu ge yi). Selon Manoj Kewalramani, qui publie une lettre d’information interprétant le Quotidien du Peuple, il se pourrait que jiu ge yi soit lié à la lutte contre la corruption. Si tel est le cas, il est probable que ce slogan devienne de plus en plus visible dans tout le pays, bien que sa signification continue à défier la compréhension.

En Conclusion

Le jargon économique énigmatique du Parti Communiste Chinois continue de fasciner et de perplexer à la fois les citoyens chinois et les observateurs internationaux. Sous la direction de Xi Jinping, l’importance de ces expressions a augmenté, influençant non seulement la politique, mais aussi l’économie et la société chinoises. Comprendre ce langage devient de plus en plus crucial pour déchiffrer les orientations du parti et ses objectifs économiques.

Check Also

L’impact des campagnes de désinformation sur la politique américaine

La désinformation est une arme puissante dans l’arène politique moderne, capable de façonner les perceptions …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *