L’industrie du diamant en Inde face à la crise ukrainienne : un tournant vers les diamants de laboratoire

Impact de la guerre en Ukraine sur l’industrie du diamant en Inde

En Inde, l’industrie du diamant est durement touchée par la guerre en Ukraine. Les sanctions occidentales imposées à Moscou ont créé une pénurie de pierres et détruit des emplois. Surate, la capitale du diamant, où 90 % des diamants dans le monde sont taillés, souffre particulièrement de cette situation. Les importations de pierres brutes ont diminué et les exportations indiennes de diamants ont également baissé. Le groupe étatique russe Alrosa, le plus gros extracteur de diamants au monde, est directement visé par ces sanctions, ce qui a un impact majeur sur l’approvisionnement en diamants bruts.

Perte d’emplois et ralentissement de la production

Depuis février 2022, au moins 15 000 tailleurs et polisseurs de pierres ont perdu leur emploi dans le Gujarat. Les zones rurales sont particulièrement touchées par cette pénurie de minéraux bruts. Les grands diamantaires ont pour le moment simplement ralenti leur production, essayant de trouver des solutions pour pallier cette pénurie.

Contourner les sanctions et trouver des alternatives

Certaines entreprises parviennent néanmoins à acheter discrètement des diamants russes et à continuer leurs activités. Toutefois, les grands noms indiens du diamant préfèrent éviter d’avoir directement recours aux importations russes, craignant des représailles et des sanctions. La pénurie de petits diamants russes a été en partie compensée par des pierres de laboratoire. Cette alternative s’avère intéressante pour l’industrie, car elle permet de continuer la production sans dépendre entièrement des importations russes.

Soutien gouvernemental et recherche sur les diamants synthétiques

Le gouvernement indien a proposé de réduire les taxes d’importation sur certains matériaux nécessaires à la fabrication des diamants de laboratoire. Cette mesure vise à encourager le développement de cette filière et à réduire la dépendance envers les importations russes. L’Indian Institute of Technology de Madras a également reçu une bourse de recherche de plus de 27 millions d’euros pour travailler sur les diamants synthétiques. Ce soutien financier permettra d’améliorer les techniques de production et de rendre les diamants de laboratoire encore plus attractifs pour l’industrie.

Augmentation de la production de diamants de synthèse

Plus de 4 000 réacteurs nécessaires à la fabrication des diamants fonctionnent déjà dans la région de Surat. La production de diamants de synthèse dépasse actuellement la capacité de taille, et ces pierres ont aidé à soutenir l’industrie dans une période difficile. Les diamants de synthèse présentent l’avantage d’être plus écologiques et éthiques, car leur production ne nécessite pas d’exploitation minière et n’engendre pas de conflits sociaux liés à l’extraction de ressources naturelles. De plus, les diamants de laboratoire sont généralement moins chers que les diamants naturels, ce qui les rend plus accessibles pour les consommateurs.

Formation et reconversion des travailleurs du secteur

Face à la perte d’emplois dans le secteur du diamant, le gouvernement indien et les entreprises du secteur cherchent à proposer des formations et des programmes de reconversion pour les travailleurs touchés. L’objectif est de leur permettre d’acquérir de nouvelles compétences, notamment dans la production et la taille des diamants de laboratoire, afin de faciliter leur réinsertion professionnelle et de soutenir le développement de cette nouvelle filière.

Confiance en l’avenir : ouverture d’une Bourse du diamant à Surat

Une Bourse du diamant ouvrira ses portes cette année à Surat, témoignant de la confiance de l’industrie en l’avenir. Le secteur espère que cette place de marché du diamant pourra contribuer à la relance de l’industrie et à la création de nouvelles opportunités. La Bourse du diamant pourrait également favoriser le commerce des diamants de laboratoire, en leur offrant une plateforme dédiée et en renforçant leur légitimité sur le marché.

Une industrie en mutation

L’industrie du diamant en Inde est en pleine mutation, poussée à s’adapter face aux défis géopolitiques et aux sanctions économiques. Le développement des diamants de laboratoire offre une alternative intéressante, permettant de soutenir l’industrie tout en réduisant la dépendance envers les importations russes. Les soutiens gouvernementaux, la recherche et l’innovation, ainsi que la formation et la reconversion des travailleurs du secteur sont autant de leviers pour favoriser cette transition et assurer la pérennité de l’industrie du diamant en Inde.

Check Also

Playmobil : Une stratégie de relance avec les figures du football allemand

Playmobil, célèbre marque de jouets originaire de Bavière, traverse une période critique en termes de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *