L’IA Générative : Menace ou Opportunité pour les Consultants ?

L’IA Générative : Une Révolution Qui Défie les Consultants

L’intelligence artificielle générative (IA) a pris d’assaut de nombreux secteurs d’activité, provoquant à la fois des menaces et des opportunités pour les professionnels du conseil. Parmi ces derniers, les consultants sont particulièrement susceptibles de ressentir l’impact de cette révolution technologique. Alors que certains redoutent l’automatisation de certaines tâches, d’autres voient en l’IA générative un moyen de renforcer leur expertise et d’offrir une valeur ajoutée exceptionnelle à leurs clients.

Les Menaces Inévitables de l’IA Générative

Les menaces que représente l’IA générative pour les consultants sont palpables. Les systèmes tels que ChatGPT sont désormais capables d’accomplir des tâches telles que la rédaction de synthèses, l’analyse de données et la recherche documentaire de manière plus efficace que jamais. Autant de missions qui, auparavant, étaient le pain quotidien des consultants. L’utilisation de l’IA pour effectuer des travaux de base tels que la collecte de données historiques ou l’analyse SWOT remet en question l’importance des consultants dans ces domaines.

Charlotte Vandeputte, membre du comité exécutif de Deloitte, explique : “Nos clients peuvent utiliser l’intelligence artificielle pour réaliser une première couche de travail, comme la consultation de bases de données ou la collecte de données historiques. L’IA s’avère efficace pour la recherche documentaire, l’analyse SWOT, les synthèses de rapport, la traduction ou pour trouver des noms de programme”. Cette tendance affecte particulièrement les consultants intervenant en amont de la stratégie.

Dans un contexte plus général, les consultants moins compétitifs sont inévitablement menacés. Charlotte Vandeputte prévoit que “le marché des consultants va devenir très discriminant, car ceux qui n’apportent pas de plus-value vont s’avérer inutiles”. Jérôme Malzac, Chief Innovation Officer chez Micropole, confirme cette vision en expliquant que “le consultant qui n’a pas d’expertise particulière va être remplacé par l’intelligence artificielle”.

L’Opportunité pour les Consultants Axés sur la Valeur

Heureusement, il y a une lueur d’espoir pour les consultants. Ceux qui apportent une véritable valeur ajoutée et possèdent une expertise spécifique verront leur position sur le marché se renforcer. Libérés des tâches automatisables, ils pourront se concentrer sur celles à forte valeur ajoutée. L’ensemble des cabinets de conseil interrogés partagent cette vision optimiste.

Benjamin Fallot résume cette perspective en déclarant : “L’IA va enrichir le secteur, car les consultants auront plus de temps pour se focaliser sur ce qui a de la valeur pour le client”. Les clients, quant à eux, ont des “attentes très élevées”, ce qui incite les consultants à réaliser des “tâches plus complexes et plus sophistiquées”, selon Eric Hazan, Directeur Associé Senior chez McKinsey.

L’IA au Service des Consultants

Afin de permettre aux consultants de se concentrer sur des tâches complexes et sophistiquées, certains cabinets de conseil ont développé leurs propres outils d’intelligence artificielle. EY s’est associé à IBM pour proposer une solution d’automatisation des processus RH, tandis que McKinsey a créé Lilli, un assistant IA destiné à ses consultants. Bien que Lilli ne soit actuellement compétent que pour aider les consultants internes dans leur travail, on peut se demander si elle pourra, à terme, accomplir des tâches à forte valeur ajoutée. Eric Hazan rejette l’hypothèse selon laquelle Lilli pourrait remplacer les consultants, affirmant qu’elle est destinée à les renforcer.

L’Opportunité de Marché Actuelle

L’IA générative représente également une opportunité de marché pour les consultants. Alors que de plus en plus d’entreprises découvrent cette technologie, elles ont besoin de l’expertise des cabinets de conseil pour la maîtriser. Les cabinets doivent donc développer rapidement leur savoir-faire en matière d’intelligence artificielle. Deloitte, par exemple, recrute de nouveaux profils plus familiers avec l’IA et a entamé une refonte de ses programmes de formation. Cette transition transforme la nature des missions des consultants.

Un poste en particulier qui illustre ce changement est celui du développeur. Alors que les entreprises peuvent désormais générer du code grâce à l’IA, les développeurs numériques ne sont pas nécessairement menacés. Benjamin Fallot souligne qu’ils sont des artisans du numérique, capables de s’adapter et d’évoluer pour rester utiles. Cela montre que même les professionnels du conseil doivent se transformer pour tirer parti de l’IA générative.

Conclusion : Transformer la Menace en Opportunité

En fin de compte, l’IA générative pose des défis considérables aux consultants, mais elle offre également des opportunités excitantes. Ceux qui sauront s’adapter, développer leurs compétences et se concentrer sur la création de valeur pour leurs clients seront mieux préparés pour affronter cette révolution technologique. Les cabinets de conseil ont un rôle crucial à jouer en aidant leurs consultants à tirer parti de l’IA pour offrir des services plus performants et innovants.

Check Also

Einstein avait raison sur la façon dont la matière plonge dans les trous noirs

Introduction Pour la première fois, des astronomes ont observé la région située juste au bord …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *