L’essor de l’industrie pharmaceutique danoise : Un modèle entrepreneurial unique

L’industrie pharmaceutique danoise est en plein essor, devenant l’un des secteurs-clés de l’économie du pays. Avec plus de 50 000 employés, cette industrie connaît une croissance fulgurante. Les exportations de produits de santé ont presque triplé au cours de la dernière décennie, représentant aujourd’hui près de 18 % des exportations nationales. Au cœur de cette réussite se trouve la Medicon Valley, dans la région de l’Oresund, où les entreprises pharmaceutiques prospèrent aux côtés des universités, des centres de recherche académiques et des grands hôpitaux.

Le succès de LEO Pharma : Champion mondial de la dermatologie

Parmi les acteurs majeurs de l’industrie pharmaceutique danoise se trouve LEO Pharma, un laboratoire pharmaceutique emblématique fondé en 1908 à Copenhague. Premier à commercialiser un médicament produit à l’échelle industrielle sur le marché local, premier exportateur de produits de santé et pionnier dans le domaine de l’insuline au Danemark, LEO Pharma a forgé une réputation solide au fil des ans. Aujourd’hui, le laboratoire ambitionne de devenir le champion mondial de la dermatologie, un secteur prometteur en constante évolution.

Conscient du potentiel de croissance de la dermatologie, avec des projections de croissance variant entre 10 % et 15 %, LEO Pharma a pris un virage stratégique en investissant dans les produits biologiques. En 2016, il a acquis les droits sur le tralokinumab, un anticorps monoclonal destiné au traitement de la dermatite atopique, auprès d’AstraZeneca. L’Adtralza, approuvé en Europe en 2021 et aux États-Unis un an plus tard, est déjà en compétition avec le Dupixent de Sanofi, détenant entre 8 % et 12 % de parts de marché dans les pays où il est commercialisé.

Le laboratoire mise également sur l’innovation en développant des partenariats externes pour enrichir son portefeuille de médicaments. La recherche en dermatologie évolue rapidement, et LEO Pharma reconnaît qu’il ne peut pas tout faire en interne. Il a donc opté pour des collaborations externes afin d’identifier et de développer plus rapidement de nouveaux produits.

La spécificité du modèle entrepreneurial danois

L’un des éléments clés qui distinguent l’industrie pharmaceutique danoise est son modèle entrepreneurial unique. Comme de nombreuses sociétés nordiques, les grands laboratoires pharmaceutiques sont détenus par des fondations, ce qui assure leur pérennité à long terme et les protège contre d’éventuelles tentatives de rachat. Cette caractéristique a également favorisé l’émergence de nombreuses jeunes entreprises, soutenues par des fonds de capital-risque et des ressources philanthropiques. Ces fondations financent la création de biotechnologies et accordent des bourses d’études et de recherche dans le domaine des sciences.

Le gouvernement danois soutient activement cette dynamique en mettant en place des conditions favorables à l’innovation dans le secteur. En 2021, une feuille de route pour l’industrie des sciences de la vie a été dévoilée, comportant près d’une quarantaine de mesures, notamment une réduction des taxes sur les activités de recherche et développement et la création d’une plate-forme en ligne pour faciliter le recrutement de patients pour les essais cliniques.

Une industrie florissante

Outre LEO Pharma, d’autres acteurs majeurs contribuent à faire rayonner le Danemark hors de ses frontières. Parmi eux, on retrouve Novo Nordisk, un géant de la lutte contre le diabète, ALK, spécialisé dans les traitements contre les allergies, Lundbeck, expert dans les maladies du système nerveux, Coloplast, fabricant de dispositifs médicaux, Genmab, une entreprise biotechnologique, ainsi que Bavarian Nordic, l’un des rares producteurs mondiaux de vaccins contre la variole du singe. Ces entreprises danoises du médicament ont même créé l’Alliance franco-danoise de santé en France, où elles sont particulièrement bien implantées.

Conclusion

L’industrie pharmaceutique danoise est un exemple de réussite économique et d’innovation dans le domaine de la santé. Son modèle entrepreneurial unique, basé sur des fondations, a favorisé la croissance rapide du secteur et l’émergence de jeunes entreprises prometteuses. Avec des acteurs majeurs tels que LEO Pharma en tête, le Danemark continue de prospérer dans ce secteur stratégique. Grâce à une feuille de route ambitieuse et des conditions favorables à l’innovation, le pays est bien parti pour rester à l’avant-garde de la recherche pharmaceutique mondiale.

Check Also

La théorie des nœuds : une révolution pour la navigation spatiale dans les systèmes solaires encombrés

Introduction à la théorie des nœuds et son application en astronautique La navigation spatiale, confrontée …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *