Enquête de la FAA sur l’incident de quasi-collision entre un Airbus A320 d’Allegiant Airlines et un Gulfstream IV

Le 23 juillet 2023, la Federal Aviation Administration (FAA) des États-Unis a annoncé l’ouverture d’une enquête sur un incident de quasi-collision impliquant un Airbus A320 d’Allegiant Airlines et un Gulfstream IV appartenant à Jet Edge. L’incident a été déclenché par le système d’évitement des collisions en vol, également connu sous le nom de TCAS (Traffic collision avoidance system).

Les détails de l’incident

Selon la FAA, l’incident s’est produit lorsque l’Airbus A320 d’Allegiant Airlines, immatriculé N229NV, a reçu l’instruction de voler vers l’est à 23 000 pieds (7 010 mètres) au moment du départ de l’aéroport international de Fort Lauderdale-Hollywood (FLL). Au même moment, le Gulfstream IV, immatriculé N86MS et appartenant à Jet Edge, volait en direction du nord à 23 000 pieds (7 010 mètres) en direction de l’aéroport Hilton Head Island (HHH).

Selon les données de flightradar24.com, les deux avions étaient “séparés de 2,59 miles latéralement et de 1 175 pieds verticalement”. La FAA a déclaré que le pilote d’Allegiant Airlines ainsi que le pilote du Gulfstream IV ont reçu une alerte TCAS, ce qui leur a permis de prendre rapidement des mesures d’évitement.

Conséquences de l’incident

Malheureusement, pendant l’incident, une hôtesse de l’air d’Allegiant Airlines a été blessée lorsque l’Airbus A320 a grimpé à une vitesse verticale maximale de 1 664 pieds par minute, selon les données de flightradar24.com. Par conséquent, l’A320 a été contraint de retourner à l’aéroport de FLL, où il a atterri sans autre incident majeur. La plateforme Aviation Safety Information Analysis and Sharing (ASIAS) de la FAA a indiqué que l’aéronef avait “déclaré une urgence médicale d’équipage”.

De son côté, le Gulfstream IV de Jet Edge a également atteint l’aéroport de HHH sans autre incident. Les deux avions ont continué à effectuer des vols les jours suivants.

Enquête en cours

Actuellement, la FAA mène une enquête approfondie sur les circonstances de l’incident. Des équipes d’enquêteurs qualifiés recueillent des données, analysent les enregistrements de vol et examinent les communications entre les pilotes et les contrôleurs aériens afin de comprendre pleinement ce qui s’est passé et de déterminer s’il y a eu des manquements aux règles de sécurité.

La sécurité avant tout

La sécurité des passagers, de l’équipage et du public en général est la priorité absolue de l’industrie de l’aviation. Les incidents de quasi-collision sont pris très au sérieux, et des mesures appropriées seront prises pour empêcher qu’ils ne se reproduisent à l’avenir. Le TCAS est un système vital qui aide les pilotes à éviter les collisions en vol, mais il est essentiel que les procédures et les protocoles soient scrupuleusement respectés pour garantir son efficacité.

Conclusion

L’incident de quasi-collision entre l’Airbus A320 d’Allegiant Airlines et le Gulfstream IV de Jet Edge est actuellement sous enquête par la FAA. Les résultats de cette enquête seront essentiels pour améliorer la sécurité dans le ciel et prévenir de futurs incidents similaires. La coopération entre les compagnies aériennes, les organismes de régulation et les équipages est cruciale pour assurer la sûreté et la sécurité du transport aérien.

Check Also

Chine : Une croissance économique robuste malgré les défis mondiaux

Un démarrage inattendu pour l’économie chinoise L’économie chinoise a entamé l’année avec une vigueur inattendue, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *