Vacheron Constantin Traditionnelle Tourbillon Retrograde Date Openface

Une montre de luxe contemporaine avec une complication rétrograde

La saison des affichages de date rétrograde est arrivée chez Vacheron Constantin, une fonctionnalité présente dans la famille depuis les années 1920. Cette année, pas moins de trois nouveaux modèles ont été présentés lors du salon Watches & Wonders pour célébrer cette complication pleine de vivacité, dont la Traditionnelle Tourbillon Retrograde Date Openface.

La boîte, le cadran et les aiguilles

La boîte de la nouvelle Traditionnelle Tourbillon Retrograde Date Openface mesure 41,00 x 11,07 mm, un format moderne. En or rose, elle arbore un design à gradins avec une fine lunette, caractéristiques propres à la collection Traditionnelle. Un design suffisamment simple pour mettre en valeur l’impact du cadran.

Le design de la boîte reste constant dans la nouvelle addition à la famille Traditionnelle de Vacheron Constantin. Sa simplicité met en avant le véritable acteur, le cadran.
Et quel cadran ! Le cadran multidimensionnel de la dernière Traditionnelle de Vacheron Constantin est composé de quatre parties. La première est la plus visible : la plaque en or gris ardoise 18 carats avec un segment guilloché à la main et l’affichage rétrograde imprimé en dessous. Ensuite, il y a les index en or 18 carats. La troisième partie est constituée des index des minutes et des secondes en opaline, de style ferroviaire. La dernière partie, paradoxalement, couvre la plus grande surface, mais est la moins visible : le verre saphir qui révèle la mécanique de la montre. Le contraste entre le traditionnel et le contemporain est saisissant. Il en va de même pour les aiguilles : des aiguilles classiques dauphine en or rose pour l’heure, et une aiguille en or noirci plus inhabituelle avec une pointe de flèche blanche pour la date rétrograde. Il convient de mentionner qu’en dépit de la convergence de tant d’éléments différents, le design du cadran est étonnamment cohérent et esthétiquement plaisant.

Les mécanismes qui animent ces deux complications techniques sont ouvertement exposés et visibles à travers le cadran en verre saphir.

Le mouvement

La Traditionnelle Tourbillon Retrograde Date Openface est animée par le calibre 2162 R31, un mouvement composé de 242 pièces et doté de 30 rubis. Ce mouvement est basé sur le célèbre calibre 2160 de 2018, qui était alors le premier et unique mouvement tourbillon à remontage automatique de Vacheron Constantin. Le nouveau calibre 2162 R31 est essentiellement une version plus stylisée de son prédécesseur, avec l’ajout d’un mécanisme de date rétrograde côté cadran. Les deux mouvements battent à une fréquence de 2,5 Hz, mais le calibre 2162 R31 a une réserve de marche légèrement inférieure de 72 heures (contre 80 heures pour le calibre 2160), probablement en raison de la complication supplémentaire. Le mouvement est équipé d’un rotor périphérique qui remonte la montre comme le ferait un rotor complet, sans ajouter de hauteur au mouvement et obstruer la vue de la mécanique à travers le verre saphir.

La tension entre le passé et le présent, présente sur le cadran, est poussée à un niveau supérieur sur le mouvement. Les ponts et les platines du calibre 2162 R31 sont revêtus d’une finition grise ardoise NAC qui confère un aspect industriel. Visible depuis le cadran, la moitié supérieure de la platine de base est finie avec un brossage vertical simple, tandis que la moitié inférieure est guillochée à la main avec des lignes droites. Malgré les traitements de surface élaborés des ponts et des platines, c’est le tourbillon qui reste la star du spectacle. Les tourbillons Vacheron Constantin sont largement considérés dans l’industrie comme l’un des plus beaux, et il n’est pas difficile de comprendre pourquoi. La forme de la cage est inspirée de la croix de Malte, qui non seulement a un aspect cool, mais est aussi emblématique de la marque. La forme hautement angulaire de la cage offre de nombreuses opportunités d’angle intérieur, des opportunités que Vacheron Constantin saisit lorsque d’autres marques hésiteraient. Ces angles, ainsi que d’autres arêtes biseautées et la surface supérieure de la cage, sont polis à la main jusqu’à obtenir un éclat miroir. L’une des quatre vis qui se trouvent sur les bords de la cage du tourbillon bénéficie du même traitement galvanique que les ponts pour se distinguer des autres, lui permettant ainsi de doubler en tant qu’indicateur des secondes.

Le pont qui soutient le tourbillon est réputé pour être difficile à polir en raison de sa forme arrondie.

Le paysage concurrentiel

Que se passe-t-il lorsque l’horlogerie traditionnelle rencontre le XXIe siècle ? La Traditionnelle Tourbillon Retrograde Date Openface en est l’exemple parfait. Cette montre est le parfait exemple de la façon dont les horlogers traditionnels peuvent séduire les goûts contemporains sans perdre leur identité. Même avec des éléments modernes tels que le cadran en verre saphir et les ponts galvanisés gris ardoise, la dernière Traditionnelle de Vacheron Constantin respire toujours la classe. La juxtaposition de l’ancien et du nouveau n’est pas un concept de design novateur en horlogerie, mais il est ici exécuté à la perfection. Le prix est disponible sur demande, mais il faut s’attendre à des chiffres autour de 200 000 euros.

La montre a une présence affirmée au poignet grâce à sa taille et à son design modernes.

Une alternative intéressante à la Traditionnelle est la Breguet Tradition Quantième Rétrograde 7597. Elle n’a pas de tourbillon, mais d’autres aspects de la montre rappellent la Vacheron Constantin. De l’ouverture du cadran aux ponts galvanisés en passant par l’utilisation marquée du guillochage, la Breguet 7597 est également un savant mélange de tradition et de modernité. Et comme dans la Traditionnelle, l’angle auquel l’aiguille de la date rétrograde fonctionne est presque de 180 degrés. La différence, cependant, est que dans la Breguet 7597, elle balaye la moitié inférieure du cadran plutôt que la moitié supérieure. L’aiguille est bleuie et – parce qu’elle provient du-dessous du cadran – elle présente des courbes en forme de périscope pour lui permettre de pointer vers la piste de date fixée au niveau du cadran. En résumé, la Breguet 7597 est le résultat réussi de signes de conception classiques et modernes. Vendue aux alentours de 40 000 euros, c’est une excellente pièce à considérer si un tourbillon n’est pas une nécessité.

En ce qui concerne le tourbillon et les affichages rétrogrades, ne cherchez pas plus loin que la Blancpain Villeret Tourbillon Volant Heure Sautante Minute Rétrograde. En plus d’avoir un nom à rallonge, la Villeret, tout comme la Traditionnelle, présente également le tourbillon (bien que de type volant) comme son attraction principale. Ce qui est vraiment distinctif dans la Villeret, c’est l’affichage rétrograde ; il n’indique pas la date, mais plutôt les minutes. Ainsi, au lieu de ne pouvoir voir l’affichage changer qu’à la fin du mois, les propriétaires de la Villeret le voient toutes les heures. Cette montre, avec son mouvement magnifiquement guilloché et son cadran en émail cuit au four, a été présentée pour la première fois en 2018 et était proposée au prix de 207 000 SGD à sa sortie.

Pensées finales

Vacheron Constantin est peut-être connue comme un bastion de l’horlogerie traditionnelle, mais cette réputation ne les empêche pas de chercher en permanence à innover. Comme on dit : les goûts et les couleurs ne se discutent pas. La Traditionnelle Tourbillon Retrograde Date Openface n’est pas l’offre la plus orthodoxe que nous ayons vue de la marque, mais elle ne manquera pas de prétendants. Intégrer un design contemporain dans une pièce classique est un moyen sensé de trouver un terrain d’entente entre la tradition intemporelle et les tendances actuelles du XXIe siècle. Lorsque cela est réalisé avec les normes élevées que l’on retrouve dans la Traditionnelle Tourbillon Retrograde Date Openface, le résultat est, le plus souvent, impressionnant.

À propos de l’auteur

Jean Dupont est un passionné d’horlogerie et rédacteur pour des magazines spécialisés depuis plus de dix ans. Il est connu pour ses critiques approfondies et ses analyses techniques des montres haut de gamme. Il a une passion pour les mécanismes complexes et les designs novateurs, ce qui le pousse à toujours rester à l’affût des dernières nouveautés horlogères.

Check Also

Louis Moinet Astronef Techno : Une Odyssée Horlogère Entre Art et Technologie

L’horlogerie de luxe est un domaine où l’innovation et l’artisanat se rencontrent pour créer des …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *