Virgin Galactic : Le premier vol spatial commercial est enfin une réalité

Un nouveau chapitre pour Virgin Galactic

La société Virgin Galactic, fondée en 2004 par le milliardaire Richard Branson, s’apprête à réaliser son premier vol commercial dans l’espace ce jeudi aux États-Unis. Cette étape marque un tournant majeur dans l’histoire du tourisme spatial. Le lancement aura lieu à partir de la base de Spaceport America, située dans le désert de l’État du Nouveau-Mexique, à 9 heures locales (15 heures GMT).

Des passagers privilégiés à bord

À bord du vaisseau spatial, quatre passagers auront le privilège de vivre cette expérience hors du commun. Parmi eux, deux hauts gradés de l’armée de l’air italienne, un ingénieur du Conseil national de la recherche (CNR) italien et un employé de Virgin Galactic. Deux pilotes chevronnés seront aux commandes de l’appareil.

Un retard à combler

Ce vol commercial tant attendu survient après plusieurs années de retard par rapport aux concurrents de Virgin Galactic. En effet, Richard Branson lui-même avait réalisé un bref voyage spatial en juillet 2021. Par la suite, l’agence américaine de l’aviation (FAA) avait temporairement suspendu les vols pour enquêter sur une déviation de trajectoire lors de ce vol médiatisé. Cette période d’interruption a été mise à profit par Virgin Galactic pour améliorer son vaisseau, mais les retards ont été plus longs que prévu. En effet, le programme spatial de l’entreprise avait déjà été marqué par un accident en 2014 ayant entraîné la mort d’un pilote.

Une expérience à vocation scientifique

Bien que ce vol commercial marque une avancée majeure dans le domaine du tourisme spatial, il revêt également une dimension scientifique importante. À bord du vaisseau, plusieurs expériences seront menées, notamment sur le comportement des liquides en apesanteur et les réactions corporelles des passagers. Cette ouverture à la recherche est saluée par le PDG de Virgin Galactic, Michael Colglazier, qui est convaincu que ces missions ouvriront une nouvelle ère d’accès à l’espace pour les institutions gouvernementales et les organismes de recherche.

Vers des vols réguliers

Après ce premier vol commercial, Virgin Galactic prévoit d’effectuer une deuxième mission, baptisée Galactic 02, en août. Par la suite, l’entreprise ambitionne d’organiser des vols spatiaux mensuels. Cette cadence soutenue témoigne de la volonté de Virgin Galactic de devenir un acteur majeur du tourisme spatial. La société fait face à une concurrence féroce, notamment avec Blue Origin, l’entreprise de Jeff Bezos, qui propose également des vols suborbitaux courts et a déjà envoyé 32 personnes dans l’espace. Cependant, suite à un accident survenu lors d’un vol non habité en septembre 2022, la fusée de Blue Origin est également clouée au sol. Néanmoins, l’entreprise a annoncé son intention de reprendre ses vols spatiaux dans un avenir proche.

Cette première réalisation concrète de Virgin Galactic marque une étape significative dans le développement du tourisme spatial. Les passionnés de l’espace et les futurs aventuriers pourront bientôt réaliser leur rêve de s’envoler vers les étoiles et de vivre une expérience hors du commun. Le ciel n’est plus une limite, et l’espace est désormais accessible à ceux qui aspirent à repousser les frontières de l’exploration humaine.

Check Also

La Mer Rouge, épicentre de tensions géopolitiques : le drone MQ-9 Reaper et la montée des hostilités

La Mer Rouge, longtemps perçue comme un simple passage maritime reliant l’océan Indien à la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *