BlackRock s’associe au bitcoin, un tournant majeur pour les cryptomonnaies

BlackRock dépose une demande de cotation d’un fonds négocié en bourse sur le bitcoin

Jeudi dernier, BlackRock, le plus grand gestionnaire d’actifs au monde, a déposé une demande auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC), le régulateur américain, pour coter un fonds indiciel (ETF) adossé au bitcoin sur le Nasdaq. Cette décision marque un tournant majeur pour les cryptomonnaies et pourrait changer leur trajectoire dans le secteur financier.

BlackRock, qui gère plus de 9 100 milliards de dollars d’actifs, s’est associé à Coinbase, une plateforme d’échange de cryptoactifs basée en Californie, pour lancer le fonds iShares Bitcoin. Coinbase sera le dépositaire du fonds, qui reflétera la performance du cours de la plus grande cryptomonnaie au monde. Jusqu’à présent, la plupart des grandes institutions financières ont ignoré les cryptomonnaies, mais si la SEC approuve cette demande de cotation, cela pourrait marquer une étape cruciale pour l’avenir de ces actifs numériques.

Un revirement surprenant de BlackRock

Ce choix surprend d’autant plus que BlackRock avait affiché une hostilité envers le bitcoin par le passé, le qualifiant même d'”outil de blanchiment d’argent”. Cependant, en juillet 2018, la société avait déjà créé un groupe de travail sur la blockchain et les cryptomonnaies, montrant ainsi un intérêt croissant pour ce domaine. En août 2022, BlackRock avait lancé un fonds privé de bitcoins en partenariat avec Coinbase. Aujourd’hui, en ajoutant un fonds indiciel dédié au bitcoin à sa gamme de produits, BlackRock semble confirmer son virage vers les cryptomonnaies.

Les défis à venir

Malgré cette annonce, les défis à relever pour BlackRock et Coinbase sont nombreux. La SEC a rejeté les tentatives de plusieurs gestionnaires de lancer des ETF sur le bitcoin, notamment Fidelity, Grayscale et Ark. Jusqu’à présent, les seuls ETF acceptés par la SEC étaient basés sur des contrats à terme du Chicago Mercantile Exchange. La SEC a toujours justifié ces refus en raison des risques de fraudes associés aux cryptomonnaies, qui sont échangées sur des marchés non réglementés.

Si la SEC autorise la cotation de l’ETF iShares, cela pourrait susciter un regain d’intérêt des investisseurs pour les cryptomonnaies. Le nom de BlackRock est considéré comme une caution dans le secteur financier, et son association avec l’univers des cryptomonnaies pourrait changer la donne. De plus, BlackRock, qui aurait probablement accumulé des bitcoins, pourrait être le premier bénéficiaire d’une hausse des cours de la cryptomonnaie.

Les réactions du marché

Depuis l’annonce de BlackRock, le cours du bitcoin n’a pas connu de forte augmentation. En effet, la cryptomonnaie s’échangeait à 22 785 francs en fin d’après-midi vendredi. Cependant, si la cotation de l’ETF iShares est approuvée, cela pourrait potentiellement stimuler le marché du bitcoin et d’autres cryptomonnaies.

En conclusion, l’association entre BlackRock et le bitcoin marque un tournant important pour les cryptomonnaies. Si la SEC donne son feu vert à la cotation de l’ETF iShares, cela pourrait ouvrir la voie à une adoption plus large des cryptomonnaies par les institutions financières. Cependant, des défis réglementaires subsistent, et il reste à voir comment le marché réagira à cette nouvelle opportunité pour les investisseurs.

Check Also

AMD vs Intel : La Course pour le Trône Technologique

Introduction Vous êtes-vous déjà demandé quel cerveau fait tourner votre ordinateur ou votre console de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *