L’Angleterre teste un projet de revenu universel de base à 1 865 euros

Un revenu de base universel pour lutter contre l’insécurité économique

Un projet expérimental sur le revenu universel de base va bientôt voir le jour outre-Manche. Les autorités anglaises ont décidé de mettre en place un programme pilote visant à tester l’impact d’un revenu universel sur la vie des participants. Pendant une période de deux ans, trente personnes sélectionnées au hasard recevront chaque mois la somme de 1 600 livres sterling, soit environ 1 865 euros, sans condition ni obligation d’emploi. L’objectif de cette expérience est d’évaluer les effets du revenu universel sur la santé physique et mentale des individus concernés.

Une somme équivalente au salaire minimum

Selon les informations rapportées par le journal « The Guardian », Will Stronge, directeur du centre de réflexion Autonomy, qui soutient le projet, se réjouit de cette initiative. En effet, le montant du revenu de base universel est similaire au salaire minimum en vigueur en Angleterre. Il s’agit donc d’un montant substantiel qui pourrait avoir un impact significatif sur la vie des bénéficiaires, qu’ils choisissent de travailler ou non.

Une expérimentation d’envergure nécessitant des investissements

Le projet pilote est estimé à plus de 1,8 million d’euros. Les participants seront sélectionnés de manière aléatoire parmi un groupe de volontaires, avec une réserve de 20 % de places réservées aux personnes en situation de handicap. Parallèlement, une cohorte de personnes ne bénéficiant pas du revenu de base sera également suivie afin de comparer les expériences sur la même période. Cependant, la date de début de cette expérimentation reste incertaine, car le centre de réflexion Autonomy est toujours à la recherche d’investisseurs pour financer le projet.

Préparer l’avenir face aux bouleversements sociaux et économiques

Will Stronge souligne l’importance d’établir des bases factuelles sur le revenu de base universel et d’impliquer le public dès maintenant. Selon lui, notre société devra faire face à des bouleversements climatiques, des perturbations technologiques et une transition industrielle dans les années à venir. Dans ce contexte, un revenu de base pourrait constituer une réponse efficace à l’insécurité économique et sociale. Autonomy, le centre de réflexion soutenant le projet, a déjà été impliqué dans des expérimentations à grande échelle, notamment celle de la semaine de quatre jours en Angleterre, qui a rencontré un grand succès.

Un débat entre partisans et détracteurs

Les partisans du revenu de base universel affirment que cette mesure pourrait contribuer à résoudre les problèmes d’insécurité sur le marché du travail, de pauvreté et d’exclusion sociale. Cependant, ses détracteurs soulignent son coût élevé et demandent que les aides sociales soient ciblées plutôt que distribuées de manière universelle.

Des projets similaires dans d’autres pays

Le projet pilote en Angleterre rejoint d’autres initiatives similaires menées dans différents pays. Au Pays de Galles, par exemple, le gouvernement a mis en place un programme prévoyant le versement de 1 600 livres sterling par mois pendant deux ans aux jeunes qui quittent l’aide sociale à l’enfance. En France, le concept de revenu universel a également été discuté lors de l’élection présidentielle de 2017, bien que sous une ambition plus réduite et avec la dénomination de « revenu universel d’activité ». Cependant, aucune décision concrète n’a été prise à ce jour.

Check Also

Vers une Solution Durable à la Pénurie de Médicaments en Suisse

La pénurie de médicaments est un problème persistant qui touche de nombreux pays, y compris …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *