La Découverte Étonnante de la Transformation Inhabituelle du Boson de Higgs

Les détecteurs Atlas-CMS révèlent une mutation improbable du boson de Higgs

Les équipes de la collaboration Atlas-CMS ont rapporté une observation intrigante concernant le boson de Higgs. Le boson semble avoir subi une transformation en un photon et un boson Z, un phénomène rare estimé à seulement 0,15% de probabilité. Cette découverte pourrait apporter un éclairage précieux sur les lois qui régissent l’univers. Une nouvelle série de mesures, initiée à l’été 2022, devrait fournir davantage d’informations.

Depuis sa détection en 2012 grâce aux détecteurs CMS et Atlas du Grand collisionneur de hadrons (LHC) à la frontière franco-suisse, le boson de Higgs a constamment attiré l’attention de la communauté scientifique. Toute anomalie dans son comportement pourrait en effet donner naissance à une nouvelle ère de la physique. Selon les révélations d’un séminaire récent sur les dernières découvertes du LHC qui s’est tenu à Belgrade du 22 au 26 mai 2023, un tel comportement anormal a peut-être été détecté.

Une transformation singulière du boson de Higgs qui nécessite une confirmation

D’après les scientifiques de la collaboration Atlas-CMS, une analyse minutieuse des mesures effectuées entre 2015 et 2018 semble indiquer qu’ils ont détecté une transformation exceptionnelle du boson de Higgs dans leurs détecteurs. Le boson aurait muté en un boson Z et un photon. Selon le modèle standard de la physique des particules, un tel événement est extrêmement improbable, ne survenant que dans 0,15% des cas.

Cependant, les chercheurs restent circonspects car le résultat actuel est annoncé “à 3,4 sigma”, ce qui pourrait toujours être une erreur statistique. Pour être acceptée, une découverte doit atteindre “5 sigma”, c’est-à-dire 0,00006 % de probabilité d’être simplement une fluctuation statistique. Il faudra donc attendre de nouvelles données pour confirmer cette transformation rare et estimer sa fréquence. Si les chercheurs venaient à découvrir que cette transformation est plus fréquente que 0,15%, cela pourrait signaler une faille importante dans le modèle standard.

Des informations supplémentaires attendues prochainement

Si une telle faille était trouvée, cela pourrait avoir des implications significatives. Le modèle standard, bien qu’efficace pour décrire les particules élémentaires connues et leurs interactions, reste en effet limité. Il n’explique que 5% de la matière totale et de l’énergie de l’Univers. Le modèle standard n’offre aucune information sur la matière noire (25%) ni sur l’énergie noire (70%), qui est à l’origine de l’expansion accélérée de l’Univers. Par conséquent, 95% de la matière et de l’énergie de l’Univers restent un mystère… Cette transformation rare du boson de Higgs pourrait-elle

enfin apporter une réponse ? La troisième campagne de mesures du LHC, commencée en juillet 2022, devrait nous éclairer davantage dans les mois à venir.

Check Also

La quête de l’unification des forces fondamentales : Vers une théorie du tout

Introduction Depuis des siècles, les physiciens cherchent à comprendre les lois fondamentales qui régissent l’univers. …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *