Grève du personnel au sol de la Lufthansa : Des perturbations massives dans les principaux aéroports allemands

Début de la grève

Dans la nuit, le mouvement de grève annoncé du personnel au sol a commencé chez Lufthansa dans cinq aéroports allemands. Préventivement, la compagnie aérienne a annulé entre 80 et 90 pour cent de ses quelque 1000 vols prévus pour mercredi. Plus de 100 000 passagers ont dû revoir leurs plans, selon les informations fournies par l’entreprise.

Un impact significatif sur les aéroports

Le mouvement de grève affecte principalement les aéroports de Francfort et de Munich, mais aussi Berlin, Düsseldorf et Hambourg.

À Francfort, où 80 à 90 pour cent des quelque 600 départs et arrivées prévus de la marque principale de Lufthansa ainsi que de sa filiale Air Dolomiti avaient déjà été annulés.

À Munich, plus de la moitié de tous les vols sont annulés. Sur environ 730 mouvements de vol de toutes les compagnies, plus de 400 départs et arrivées sont touchés. Il s’agit principalement des vols de Lufthansa et de ses partenaires.

Impact sur d’autres aéroports

À l’aéroport BER, tous les vols Lufthansa entrants et sortants sont annulés. En tout, il s’agit de 46 vols.

À Düsseldorf, 14 des 15 liaisons Lufthansa prévues vers Munich et Francfort sont annulées. Pour les arrivées, selon l’aéroport, il y a 13 vols annulés sur 14. D’autres compagnies aériennes pourraient également faire face à des retards, car le personnel chargé de transporter les avions des terminaux aux pistes est également en grève.

À Hambourg, les 23 départs prévus de Lufthansa sont annulés, comme le montre l’horaires des vols en ligne de l’aéroport. Il s’agit de douze vols vers Munich et onze vers Francfort. En retour, les arrivées en provenance de ces deux hubs sont également annulées.

Élargissement du mouvement de grève

Verdi a également appelé les employés de différentes sociétés du groupe Lufthansa à Hambourg, Berlin et Düsseldorf à se joindre à la grève. Les premiers vols ont déjà été annulés dès mardi soir. Plus de 100 000 passagers ont dû revoir leurs plans, selon les informations fournies par l’entreprise. Dans les autres aéroports allemands, les liaisons vers et depuis Francfort et Munich ont généralement été annulées.

Prévisions de retour à la normale

Les passagers des filiales de Lufthansa et des compagnies aériennes externes sont peu affectés par la grève. Par exemple, la filiale de vols directs Eurowings prévoit de maintenir l’intégralité de son programme de vols. À Munich et à Francfort, le personnel sera chargé de prioriser les vols des compagnies sœurs étrangères de Lufthansa, telles que Swiss, Austrian et Brussels Airlines, afin de maintenir leurs réseaux opérationnels. Les clients de Lufthansa seront alors transférés sur ces vols.

Des rassemblements de grévistes sont prévus mercredi à Berlin et à Francfort. La grève devrait prendre fin jeudi à 07h10. Lufthansa s’attend à une reprise chaotique des opérations jeudi, avec quelques annulations et retards. Le fonctionnement devrait être complètement normalisé d’ici vendredi.

Revendications et négociations

Dans le cadre du conflit salarial en cours, Verdi demande une augmentation de salaire de 12,5 pour cent, avec un minimum de 500 euros par mois pour une durée de douze mois. De plus, une prime de compensation de l’inflation uniforme dans tout le groupe, d’un montant de 3000 euros, est demandée. La prochaine session de négociation est prévue pour le 12 février à Francfort. Lufthansa fait référence aux augmentations de salaire précédentes et a offert une augmentation de 13 pour cent sur trois ans, ainsi qu’une prime de compensation de l’inflation.

Check Also

Découverte d’une Mutation Génomique Liée au Vieillissement et à de Nouvelles Perspectives Thérapeutiques

Introduction La recherche génétique continue de percer les mystères de notre ADN et de ses …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *