Économiser de l’argent grâce à la location de jet privé pour les entreprises

Les avantages financiers de la location de jet privé pour les cadres supérieurs

L’embauche d’un jet privé pour les cadres supérieurs peut sembler être une extravagance. Cependant, le transport des cadres supérieurs en jet privé peut être plus rentable que le voyage en classe affaires. Une récente étude menée par Air Charter Service (ACS) révèle comment les entreprises peuvent économiser de l’argent en optant pour des vols en jet privé plutôt que des vols commerciaux. Cette étude examine le rapport entre les salaires horaires des PDG, le temps de vol en avion commercial et les coûts des jets privés.

Économiser du temps, c’est économiser de l’argent

L’une des principales raisons pour lesquelles la location d’un jet privé pour les cadres supérieurs peut être rentable est la réduction significative du temps de voyage. En évitant les terminaux bondés, les files d’attente de sécurité publiques, l’embarquement anticipé et les embouteillages sur le chemin des aéroports commerciaux, le vol en jet privé peut réduire de moitié la durée du voyage.

De plus, étant donné que les PDG gagnent des salaires horaires astronomiques, chaque minute de leur temps équivaut à de l’argent réel. Air Charter Service (ACS) a mené une étude approfondie qui confirme cette notion.

Selon cette étude, qui a été réalisée par des chercheurs indépendants pour le compte d’ACS, des études de cas ont été effectuées sur les PDG les mieux payés et les itinéraires qu’ils empruntent. Les temps de voyage ont été calculés en utilisant les vols commerciaux les plus rapides disponibles, en supposant qu’un PDG moyen travaille 40 heures par semaine, 52 semaines par an.

Étude de cas : John Hammergren de McKesson Corporation

John Hammergren, PDG du géant pharmaceutique McKesson Corporation, perçoit un salaire annuel de 131,2 millions de dollars (soit 63 077 dollars par heure), ce qui en fait le PDG le mieux payé d’Amérique. Basé à San Francisco, il se rend souvent au siège canadien de McKesson à Québec. En incluant le temps d’attente à l’aéroport et une escale à Toronto, la durée totale du voyage pour un vol commercial est de 10 heures et 35 minutes, avec un coût, y compris un siège en première classe et du temps perdu, de 667 564,92 dollars.

En revanche, si Hammergren louait un Citation Sovereign de neuf places, son vol ne prendrait que cinq heures et coûterait 36 333 dollars, ce qui, en incluant son temps, reviendrait à seulement 351 718 dollars. ACS calcule que Hammergren économise ainsi 5,5 heures et plus de 352 000 dollars en voyageant en jet privé.

Étude de cas : Thomas Rutledge de Charter Communications

Thomas Rutledge, PDG de l’entreprise de télécommunications Charter Communications, perçoit un salaire annuel de 98 millions de dollars (soit 47 115 dollars par heure). Le siège social de Charter Communications se trouve à Stamford, dans le Connecticut, mais de nombreuses opérations de l’entreprise ont lieu à St. Louis, dans le Missouri.

Pour se rendre de St. Louis à Stamford en vol commercial, Rutledge devrait prendre trois vols intérieurs, avec des arrêts à Atlanta et Detroit, avant d’atterrir à Hartford, dans le Connecticut, pour un temps de voyage total de huit heures, y compris le temps d’attente.

Cependant, il pourrait également louer un Learjet 75 de huit places directement de Hartford à St. Louis en 2 heures et 5 minutes pour 18 338 dollars. Selon ces calculs, Rutledge économise ainsi près de six heures et 258 072 dollars en optant pour un jet privé pour cadres supérieurs.

Étude de cas : Ralph Lauren de Ralph Lauren Corporation

En tant que PDG de sa propre société éponyme, Ralph Lauren ne gagne “que” 66,7 millions de dollars par an (soit 32 067 dollars par heure). Outre les voyages internationaux pour des événements de mode, Ralph Lauren se rend fréquemment au siège européen de l’entreprise à Genève.

Le vol commercial de New York à Genève dure un total de 10 heures et 5 minutes, y compris le temps d’attente et une escale à Milan. Au contraire, un vol privé à bord d’un Gulfstream G-IV de 16 places coûte 78 440 dollars et dure un peu moins de sept heures. ACS calcule que Lauren économise ainsi 58 minutes et 47 073 dollars en voyageant en jet privé.

Avantages supplémentaires de la location d’un jet privé

Outre l’économie de temps passé à l’aéroport, le temps des cadres supérieurs peut être utilisé de manière beaucoup plus efficace à bord d’un jet privé qu’en classe affaires. La confidentialité à bord permet aux dirigeants de mener des réunions productives et des conversations confidentielles sans craindre que leurs voisins n’entendent. Certains jets privés sont équipés de vastes tables de travail, de Wi-Fi et même de salles de conférence entièrement équipées, ce qui leur permet d’emmener la salle de réunion avec eux.

Conclusion

La location de jet privé pour les cadres supérieurs peut sembler être un luxe, mais elle peut en réalité représenter une économie significative pour les entreprises, tant en termes de temps que d’argent. Les exemples des PDG mentionnés ci-dessus démontrent clairement les avantages financiers de cette approche. En outre, le temps gagné à bord d’un jet privé peut être mis à profit de manière productive, ce qui ajoute une valeur supplémentaire à cette option de voyage. En fin de compte, pour les entreprises qui valorisent l’efficacité et la productivité de leurs dirigeants, la location de jet privé est une solution à considérer sérieusement.

Check Also

Le monde fascinant des jets privés : un guide vers l’achat du plus grand des cieux

Le ciel est non seulement la limite mais également l’ultime terrain de jeu pour les …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *