La Nouvelle Urwerk UR-100V Time & Culture II “Sumer”

Un Voyage Temporel Ésotérique

L’Art Horloger Inspiré par l’Antiquité

L’univers horloger est en perpétuelle évolution, mais parfois, il est bon de regarder en arrière pour puiser l’inspiration dans les civilisations anciennes. En 2022, Felix Baumgartner et Martin Frei ont dévoilé une montre en édition limitée de la série UR-100V, richement décorée, puisant leur inspiration dans la Pierre du Soleil aztèque, chef-d’œuvre de l’art mésoaméricain précolombien. Aujourd’hui, Urwerk nous présente la deuxième édition de la série UR-100V Time & Culture, nous transportant en Mésopotamie vers 3000 av. J.-C., plus précisément dans la ville d’Ur, où les Sumériens locaux ont posé les bases de la mesure du temps encore utilisée aujourd’hui.

La Urwerk UR-100V Time & Culture II

La Urwerk UR-100V Time & Culture II arbore un boîtier asymétrique de 49,7 mm x 41 mm avec un couvercle bombé, dissimulant les deux tiers de son affichage d’heures errantes par satellites, une caractéristique emblématique de la marque. Le couvercle complexe du cadran, protégé par un cristal de saphir, est décoré du symbole d’Utu, le dieu du Soleil, de la Vérité et de la Justice dans son image ancienne originale, un soleil à quatre pointes.

L’Hommage à la Culture Sumérienne

La divinité sumérienne de la lune, Nanna, le dieu astral en chef des Sumériens, flotte humblement à côté des marques 0 et 60 minutes, entouré de vaisseaux spatiaux et de corps célestes, tous baignés de lumière bleue en hommage à Innana, déesse de l’Amour, de la Guerre et de la Fertilité Féminine, dont la pierre préférée était la lazurite. Les gravures complexes, un clin d’œil à l’héritage sumérien, témoignent d’un art impeccable avec des arêtes brossées satinées et des creux micro-sablés.

La Lecture du Temps et les Fonctions Supplémentaires

Les fonctions de lecture du temps sont affichées dans une fenêtre à 6 heures, tandis que les heures errantes par satellite se déplacent le long d’une bague de chapitre inclinée indiquant les minutes. Des complications supplémentaires sont subtilement intégrées dans le cadran orné – des ouvertures à 10 heures et à 2 heures suivent la rotation de la Terre et sa révolution autour du Soleil. L’indicateur de 2 heures détaille les 35 742 kilomètres parcourus par la Terre en orbite toutes les 20 minutes, tandis que l’indicateur de 10 heures calcule les 477,29 kilomètres parcourus par les habitants de la ville d’Ur toutes les 20 minutes en raison de la rotation de la Terre.

Le Mouvement Intérieur

La UR-100V Time and Culture II est propulsée par le mouvement automatique UR12.02, basé sur un mouvement Zenith Elite. Elle dispose d’une réserve de marche de 48 heures et fonctionne à une fréquence de 28 800 vph. L’UR12.02 présente le train d’engrenages orbital d’heures par satellites caractéristique d’Urwerk et un rotor d’enroulement Windfänger.

Le Bracelet et la Disponibilité

Pour compléter cette pièce horlogère inspirée de la civilisation sumérienne, un bracelet en tissu tissé Baltimore robuste en noir est assorti, fermé par une boucle à ardillon. Cette édition limitée à 30 exemplaires est proposée au prix de CHF 72 000, hors taxes.

Conclusion

La Urwerk UR-100V Time & Culture II “Sumer” est bien plus qu’une simple montre ; c’est une œuvre d’art qui nous transporte dans le passé pour nous rappeler les racines de la mesure du temps. Avec son design unique et ses détails inspirés de la culture sumérienne, elle est à la fois un hommage à l’histoire et une prouesse technique. Pour les collectionneurs passionnés d’horlogerie, cette édition limitée représente une occasion unique de posséder un morceau de l’histoire ancienne tout en portant une pièce de haute horlogerie moderne.

Pour plus d’informations sur la Urwerk UR-100V Time & Culture II “Sumer” et pour découvrir d’autres créations horlogères exceptionnelles, rendez-vous sur le site officiel d’Urwerk.

Check Also

Le Nouveau Bijou de Blancpain : Un Quantième Perpétuel en Vert Émeraude

Dans le monde de l’horlogerie de luxe, les innovations et les créations continuent de fasciner …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *