L’IA en Traduction : Quel Outil Choisir Pour des Traductions Précises ?

L’intelligence artificielle révolutionne la traduction

L’intelligence artificielle (IA) est en train de changer la donne dans le domaine de la traduction. La qualité des traductions obtenues grâce à l’IA s’améliore rapidement, mais il existe encore des variations significatives d’un service à l’autre. La question qui se pose de plus en plus est de savoir si les traducteurs professionnels seront un jour remplacés par des algorithmes d’IA.

Des modèles d’IA de plus en plus performants

Les derniers modèles d’IA, tels que GPT-4 d’OpenAI, montrent des performances étonnantes en matière de traduction. Certaines personnes affirment que ces modèles surclassent même les outils spécialement conçus pour la traduction. Pour vérifier ces allégations, nous avons réalisé un test comparatif en collaboration avec l’équipe pédagogique de MosaLingua, une entreprise spécialisée dans l’apprentissage des langues en ligne.

Notre méthodologie

Pour évaluer les performances de trois outils de traduction – Google Traduction, Deepl et GPT-4 – nous avons soumis un extrait d’un roman célèbre à chacun d’eux. Nous avons ensuite traduit le texte en anglais, en espagnol et en allemand en utilisant chaque outil. Chaque traducteur a reçu un prompt spécifique pour GPT-4, lui demandant de traduire le texte en prenant en compte le contexte et en ne négligeant aucune phrase. Les traductions obtenues étaient différentes les unes des autres, tant sur le plan du vocabulaire que de la ponctuation.

Des experts en traduction de MosaLingua ont ensuite analysé en profondeur la qualité de chaque traduction. Chaque texte a été examiné par un traducteur natif de la langue cible. Ils ont évalué la fidélité à l’œuvre originale, la prise en compte du contexte global et la richesse du vocabulaire utilisé par chaque outil. Chaque traducteur a attribué une note de 0 à 20 à chaque version.

Google Traduction : une traduction littérale

L’outil de traduction de Google a obtenu le score le plus bas dans notre test. La technologie utilisée par la société américaine a du mal à contextualiser certaines expressions, ce qui se traduit par des traductions littérales dénuées de sens, que ce soit en anglais, en allemand ou en espagnol. Bien que Google Translate puisse vous dépanner dans la vie quotidienne, il perd de nombreuses nuances et n’arrive pas à transmettre le message original ni le ton.

De plus, en allemand, Google Traduction présente des erreurs grammaticales. Malgré les efforts déployés par Google pour améliorer son outil grâce à l’IA, il reste encore beaucoup de travail à faire. Il est possible que la qualité s’améliore si Google décide de baser une partie de sa technologie sur ses propres modèles de langage (LLM) tels que PaLM 2 ou Gemini.

Deepl : simple et sans surprise

Deepl était considéré comme le meilleur outil de traduction automatisée du marché jusqu’à l’arrivée de GPT-4. Fondée par Gereon Frahling, un ancien chercheur de Google, l’entreprise a rapidement compris l’importance de l’IA dans la traduction. Pour obtenir des résultats de grande qualité, l’IA de Deepl, basée sur la technologie Transformer, a été formée sur des traductions sélectionnées pour leur excellence. Bien que la taille exacte de son modèle ne soit pas précisée, Deepl utilise des milliards de paramètres pour entraîner ses réseaux neuronaux, nécessitant des serveurs massifs pour ce faire.

Dans notre test, tous les traducteurs ont salué la pertinence générale des traductions de Deepl et ont considéré cet outil comme supérieur à Google Traduction. Deepl gère très bien les contractions et fait des choix judicieux dans les constructions grammaticales plus complexes. En espagnol, il parvient à produire la meilleure traduction parmi les trois outils. Le texte est plus naturel pour un locuteur natif, et il prend en compte le contexte et le ton lors de la traduction de certains mots et expressions. En allemand, la situation est légèrement plus compliquée, mais Deepl réussit à faire légèrement mieux que Google Traduction. Les problèmes sont liés au contexte global.

GPT-4 : la surprise de ce texte

GPT-4, entraîné sur d’énormes corpus de textes et de données diverses, surpasse généralement les outils de traduction dédiés. Étant donné que la compréhension du langage humain est au cœur de son modèle, les traductions qu’il produit sont souvent de qualité similaire à celles d’un être humain. Ce qui impressionne le plus, c’est sa capacité à prendre en compte le contexte global pour choisir l’expression la plus appropriée.

“GPT-4 a très peu de problèmes de vocabulaire – en fait, il fait un excellent travail en choisissant des mots pertinents qui contribuent à rendre le sens de la phrase”, explique le traducteur anglais. “Cet outil semble raisonner presque comme un être humain, il tient compte du contexte, de la grammaire et de la poésie de la langue”, ajoute le traducteur allemand. Cependant, les traductions de GPT-4 ne sont pas parfaites et présentent des problèmes bien identifiés. L’IA a tendance à utiliser des connecteurs logiques avec une fréquence excessive, ce qui crée un ton incohérent, semblable à un étudiant qui utiliserait maladroitement un dictionnaire des synonymes pour rendre son écriture plus formelle.

Le classement final

Bien que certains outils de traduction basés sur l’IA excèdent les attentes en matière de traduction de texte, il reste encore beaucoup de travail à faire pour qu’ils puissent rivaliser avec des traductions humaines naturelles. Malgré tout, certains se démarquent, offrant des traductions plus précises et contextualisées que d’autres. Dans notre test, GPT-4 a obtenu la meilleure note moyenne, avec 14,3 sur 20. Deepl le suit de près avec une moyenne de 10,6 sur 20. Enfin, Google Traduction arrive en dernier avec une note de 6 sur 20.

Pour des traductions précises et contextualisées, nous vous recommandons d’utiliser GPT-4. Cependant, soyez attentif à la relecture, car certaines expressions peuvent alourdir le texte. Si vous avez besoin de traduire de grandes quantités de documents de manière fiable dans un contexte professionnel, Deepl est un choix judicieux. Enfin, pour une utilisation quotidienne ou en déplacement, Google Traduction reste pratique grâce à son application mobile et à ses nombreuses fonctionnalités.

Check Also

Einstein avait raison sur la façon dont la matière plonge dans les trous noirs

Introduction Pour la première fois, des astronomes ont observé la région située juste au bord …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *