Le Procès de Donald Trump : L’Absence de Jury et les Complexités Légales

Une Situation Juridique Unique aux États-Unis

Le procès de Donald Trump se distingue par une caractéristique peu commune dans l’histoire juridique des États-Unis : l’absence de jury. Cette particularité suscite de nombreuses interrogations et commentaires. Dans cet article, nous allons examiner de près cette situation exceptionnelle, en nous appuyant sur les lois américaines, notamment celles de l’État de New York, et en comprendre les implications.

Une Mise en Garde Cruciale

Il est essentiel de commencer par une mise en garde : toutes les déclarations faites par Donald Trump en dehors de la salle d’audience sont principalement des actes de communication politique. En dehors de la salle d’audience, il n’est pas sous serment et peut, en toute liberté, faire des déclarations qui ne sont pas nécessairement conformes à la vérité. C’est un point crucial à retenir lorsque l’on analyse les commentaires publics de l’ancien président.

La Culpabilité de Trump Déjà Établie

Il est important de rappeler que la culpabilité de Donald Trump a déjà été établie dans cette affaire. Il a déjà fait l’objet de sanctions partielles, et le procès actuel vise uniquement à déterminer le montant de l’amende qu’il devra payer ainsi que les peines qui l’accompagneront. Il ne s’agit pas de remettre en question sa culpabilité, mais plutôt de décider des conséquences légales de ses actes.

L’Absence de Jury : Un Choix Délibéré

L’une des questions qui suscite le plus de débat concerne l’absence de jury dans ce procès. Certains ont suggéré que Donald Trump était privé de ce droit, mais il est important de souligner que c’est lui et ses avocats qui ont refusé un procès avec des jurés. Personne ne leur a refusé ce droit. Il s’agit d’une décision prise délibérément.

Les Loi de l’État de New York et le Choix du Procès sans Jury

Pour comprendre cette décision inhabituelle, il est nécessaire de se pencher sur les lois de l’État de New York, où se déroule le procès. L’État de New York permet aux accusés de choisir entre un procès avec jury et un procès devant un juge seul, également appelé un “procès devant le tribunal de banc.” Cette option existe pour garantir aux accusés un choix équitable et impartial.

Les Motivations Derrière ce Choix

Pourquoi Donald Trump et ses avocats ont-ils fait ce choix inhabituel ? La réponse réside probablement dans le fait qu’ils avaient accès au dossier de l’accusation, aux témoignages à charge, aux centaines de preuves et aux expertises. Ils savaient que Donald Trump serait très probablement condamné, qu’il y ait un jury ou non. Le juge a récemment confirmé cette réalité en le déclarant coupable de fraudes.

La Stratégie Politique

Au-delà de la bataille juridique, qui semble déjà perdue pour Donald Trump, il y a la bataille politique à prendre en compte. Une condamnation par un jury populaire infligeant une amende de 250 millions de dollars aurait été difficile à exploiter politiquement. En revanche, une condamnation prononcée par un juge seul, présenté comme un partisan démocrate, offre une opportunité stratégique.

L’Élément de Langage

La stratégie politique consiste à présenter cette condamnation comme le résultat des actions d’un juge biaisé, plutôt que comme une réaction aux actes de Donald Trump. Cela devient un élément de langage, une histoire plausible à vendre à ses électeurs. C’est pourquoi Donald Trump et ses avocats ont décidé de publiquement mentir sur les raisons de l’absence de jury. Ils cherchent à prétendre que cette condamnation n’a aucune légitimité, la présentant comme l’acte d’un juge partial.

Conclusion

En conclusion, le procès de Donald Trump est un événement juridique et politique majeur, influencé par les lois de l’État de New York et par la stratégie politique de l’ancien président. L’absence de jury est une caractéristique inhabituelle, mais il est crucial de comprendre qu’il s’agit d’un choix délibéré de la part de l’ancien président et de ses avocats. La stratégie politique derrière cette décision vise à exploiter la condamnation à des fins politiques. Le verdict final déterminera les conséquences légales de ses actes, mais l’issue politique reste incertaine.

Article inspiré du tweet de monsieur William Reymond

Check Also

L’Affaire Scarlett Johansson et OpenAI : Une Voix qui Fait Débat

OpenAI et l’Intelligence Artificielle : Une Collaboration Ambitieuse La Proposition Inattendue En septembre dernier, une …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *