L’Utah, un État en plein essor pour les Start-ups

Découvrez pourquoi l’Utah est devenu le nouvel eldorado pour les entrepreneurs et les investisseurs.

L’Utah, situé dans la région de l’ouest des États-Unis, est en train de se tailler une réputation de choix parmi les entrepreneurs et les investisseurs. Avec sa population qualifiée, son coût de la vie abordable et ses vastes espaces naturels, l’Utah attire de plus en plus d’entreprises innovantes. Ces dernières années, de nombreuses licornes, des start-ups valorisées à plus d’un milliard de dollars, ont émergé dans cet État, couvrant une multitude de secteurs de la technologie.

Une migration vers l’Utah

Au XIXe siècle, pendant la conquête de l’Ouest, Salt Lake City servait d’étape incontournable aux colons en route vers la Californie. Aujourd’hui, des entrepreneurs font le chemin inverse. En 2019, Tony Lewis a envisagé de déplacer sa start-up, Aumni, depuis la baie de San Francisco pour réduire les coûts. Une retraite d’entreprise dans les montagnes d’Eden, dans le nord de l’Utah, a finalement convaincu Tony de s’installer dans cet État. Sa plateforme d’analyse de données pour les fonds de capital-risque a été rachetée par JP Morgan, marquant ainsi le succès de sa décision.

Cette semaine, Silicon Slopes a organisé un sommet visant à promouvoir l’Utah auprès des start-ups et des investisseurs. L’événement comprenait des conférences avec des entrepreneurs ainsi que des personnalités influentes des médias et de la technologie, dont Reed Hastings, le fondateur de Netflix, et Jim Lanzone, qui dirige Yahoo.

Des loisirs de plein air exceptionnels

L’Utah est célèbre aux États-Unis pour ses montagnes majestueuses, ponctuées de stations de ski exceptionnelles telles que Deer Valley et Park City. Pendant la saison estivale, ces sommets attirent également les randonneurs, les cyclistes et les grimpeurs. Ben Jones, enseignant en informatique à l’University of Utah, explique : “Les loisirs de plein air en Utah sont parmi les meilleurs du pays, et beaucoup plus accessibles qu’ailleurs. Par exemple, je peux quitter le campus à vélo et être sur une piste de montagne pour faire du VTT en dix minutes seulement.”

Les facteurs de succès de l’Utah

De nombreux facteurs contribuent au succès de l’Utah en tant que hub pour les start-ups. Outre l’accès facile aux parcs naturels et le coût de la vie inférieur à celui de la Californie, l’État offre un environnement réglementaire favorable aux entreprises et abrite plusieurs universités proposant des formations en ingénierie. Cette combinaison d’atouts attire les talents et stimule l’innovation.

L’Utah est également marqué par la présence d’une forte communauté mormone, avec environ deux tiers de la population qui s’identifient à cette religion. Bien que cela puisse présenter des avantages en termes de valeurs conservatrices et de stabilité, cela peut également poser des défis en matière de diversité au sein des entreprises technologiques. Actuellement, seulement 22 % des travailleurs de la tech en Utah sont des femmes, contre 26 % pour l’ensemble des États-Unis.

L’Utah, une fabrique à licornes

Ces dernières années, plusieurs start-ups basées en Utah ont atteint des valorisations dépassant le milliard de dollars. Parmi elles, Brex, une fintech offrant des services financiers aux start-ups, Lucid Software, qui facilite la collaboration virtuelle entre entreprises, et Podium, qui propose des outils de communication aux PME pour interagir avec leurs clients. Ilya Strebulaev, professeur à Stanford, souligne que les start-ups de l’Utah ont un taux de réussite supérieur à la moyenne. Selon lui, “lorsqu’on évalue la probabilité qu’une entreprise devienne une licorne, la Californie n’est pas en tête. L’Utah est bien en avance.”

Les efforts politiques pour attirer les entreprises technologiques

Depuis les années 1990, les gouverneurs de l’Utah se sont activement engagés à attirer les entreprises technologiques dans l’État. Michael Leavitt a multiplié les voyages entre l’Utah et la Silicon Valley, soulignant l’abondance de main-d’œuvre qualifiée, d’espace et de proximité. Ce succès s’est traduit par l’implantation d’entreprises telles qu’eBay, qui embauche dans l’Utah pour ses relations clients, et Intel, qui a ouvert un centre de recherche dans la région.

À partir de 2009, Gary Herbert, un autre gouverneur républicain, a poursuivi cet effort en attirant des géants technologiques comme Facebook. En 2018, Facebook a bénéficié d’un abattement fiscal de 150 millions de dollars pour établir un centre de données près de Salt Lake City. En échange, l’entreprise s’est engagée à investir 100 millions de dollars dans l’amélioration des infrastructures routières et électriques de la région.

Une croissance soutenue

Malgré ses atouts, l’Utah est encore en retrait par rapport à d’autres régions des États-Unis telles que la Californie et New York en ce qui concerne le nombre de travailleurs de la tech. Selon la Computing Technology Trade Association (CompTIA), l’Utah compte actuellement 123 500 travailleurs dans le secteur de la technologie, comparé à 1,5 million en Californie, 800 000 au Texas et plus d’un demi-million dans l’État de New York.

Cependant, l’Utah connaît une croissance rapide. Entre 2017 et 2022, le nombre de personnes travaillant dans le secteur technologique a augmenté de 25 %, selon les chiffres de CompTIA. Cette tendance devrait se poursuivre, avec une prévision de 32 % de travailleurs supplémentaires dans la tech en Utah au cours des dix prochaines années, selon l’association professionnelle.

L’Utah est en train de devenir un véritable hub technologique en pleine expansion, attirant les start-ups, les investisseurs et

les talents du monde entier. Avec son mélange unique de qualité de vie, d’opportunités économiques et de beauté naturelle, l’Utah est bien parti pour rester un acteur majeur de l’innovation technologique aux États-Unis.

Check Also

L’Évolution Stratégique de la Défense Omanaise : Vers l’Acquisition du Rafale

Le Sultanat d’Oman, un acteur géopolitique crucial de la péninsule arabique, se trouve à un …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *