Guerre en Ukraine : nouvelles livraisons d’avions de chasse et frappes continues

Des F-16 néerlandais et danois pour l’Ukraine

Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte a annoncé ce dimanche la livraison prochaine de chasseurs F-16 à l’Ukraine, lors d’une visite du président Volodymyr Zelensky sur une base aérienne néerlandaise. Cette annonce fait suite au feu vert donné vendredi par les États-Unis pour l’envoi d’avions de combat américains stationnés aux Pays-Bas. “Les Pays-Bas et le Danemark s’engagent à transférer des F-16 à l’Ukraine une fois que les conditions d’un tel transfert seront remplies”, a déclaré Mark Rutte.

Ces avions de chasse, qui nécessiteront une formation des pilotes ukrainiens, devraient renforcer la capacité de l’armée ukrainienne à contrer les bombardements russes. Kiev réclamait depuis plusieurs mois des avions de combat plus modernes que les vieux MiG soviétiques dont disposent ses forces.

Nouvelles frappes russes sur des cibles civiles

Samedi, une frappe de missile russe a causé des dégâts et des pertes civiles à Tchernihiv, dans le nord de l’Ukraine. Le bombardement a touché un lieu public en plein centre-ville, faisant au moins 7 morts et 148 blessés selon les autorités ukrainiennes.

L’ONU a fermement condamné cette attaque, la qualifiant de “crime de guerre” car visant délibérément des civils. La France a également dénoncé la “lâcheté et le cynisme” de la Russie, qui poursuit ses frappes meurtrières sur des zones d’habitation ukrainiennes.

Dans la nuit de samedi à dimanche, la défense antiaérienne russe a également annoncé avoir intercepté des drones ukrainiens au-dessus de Moscou et de régions frontalières, sans dégâts significatifs. Ces intrusions sont de plus en plus fréquentes depuis le début de la contre-offensive ukrainienne.

Poutine rencontre ses généraux

Samedi, le président russe Vladimir Poutine s’est rendu à Rostov-sur-le-Don pour une rencontre avec le général Valery Gerasimov, en charge des opérations militaires en Ukraine. Très peu de détails ont filtré sur cette entrevue, qui intervient après des percées ukrainiennes dans le Donbass.

Selon des experts, Poutine cherche à rassurer l’état-major et à maintenir son soutien, face aux revers subis ces dernières semaines par l’armée russe. Certains analystes estiment que le Kremlin pourrait prochainement annoncer une mobilisation plus large, afin de compenser l’érosion des forces déployées en Ukraine.

La guerre s’installe dans la durée

Près de 6 mois après le début de l’invasion, la guerre en Ukraine semble parti pour durer. Malgré des contre-offensives locales, l’Ukraine peine à infliger des défaites décisives aux Russes. De leur côté, ces derniers maintiennent la pression par des frappes sur les infrastructures civiles, tout en consolidant leurs gains territoriaux dans l’Est et le Sud.

L’aide militaire occidentale reste cruciale pour Kiev, mais les sanctions économiques n’ont pas fait plier le Kremlin. Vladimir Poutine semble toujours déterminé à atteindre au moins une partie de ses objectifs, quitte à ce que le conflit s’enlise. La guerre risque donc de durer de longs mois encore, si aucun camp ne parvient à prendre un ascendant décisif.

Check Also

Panne Informatique Mondiale du 19 Juillet 2024 : Quand la Technologie Prend une Pause

Imaginez un monde où vos vols sont annulés, vos émissions préférées disparaissent des écrans, et …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *