Biden renforce le soutien démocratique, mais fait face à une course serrée contre Trump

Une Amélioration dans le Soutien Démocrate pour Biden

Le président Biden se dirige vers la campagne présidentielle de 2024 avec une position plus solide qu’il y a un an, avec une augmentation de son taux d’approbation et des démocrates autrefois sceptiques se ralliant derrière sa candidature à la réélection, selon un sondage du New York Times/Siena College.

M. Biden semble avoir échappé à la zone de danger politique dans laquelle il se trouvait l’année dernière, lorsque près des deux tiers de son parti souhaitaient un autre candidat. Maintenant, les démocrates l’ont largement accepté comme leur candidat, même si la moitié préférerait quelqu’un d’autre.

Cependant, des signaux d’avertissement abondent pour le président : malgré sa position améliorée et un environnement national plus favorable, M. Biden reste largement impopulaire auprès d’un électorat pessimiste quant à l’avenir du pays, et son taux d’approbation est de seulement 39 %.

Une Course Serrée Contre Donald Trump

Ce qui est peut-être le plus inquiétant pour les démocrates, c’est que le sondage a révélé que M. Biden est à égalité avec l’ancien président Donald J. Trump dans une hypothétique revanche en 2024. Les deux candidats obtiendraient 43 % des voix chacun, selon le sondage.

M. Biden a été soutenu par les sentiments de peur et de dégoût envers M. Trump. Plus d’un an avant l’élection, 16 % des personnes interrogées avaient une opinion défavorable à la fois de M. Biden et de M. Trump, un segment dans lequel M. Biden avait une légère avance.

Cependant, certains électeurs républicains comme John Wittman de Phoenix ont exprimé leur préférence pour n’importe quel candidat capable de faire le travail, y compris Joe Biden, plutôt que Donald Trump qu’ils considèrent comme un criminel.

Un Soutien en Démocrates Partiel

Comme le dit un vieux cliché politique, le soutien de M. Biden parmi les démocrates est large mais peu profond. Environ 30 % des électeurs qui ont déclaré vouloir voter pour M. Biden en novembre 2024 ont dit espérer que les démocrates nommeraient quelqu’un d’autre. Seulement 20 % des démocrates ont déclaré qu’ils seraient enthousiastes si M. Biden était le candidat à la présidentielle de 2024 ; 51 % ont dit qu’ils seraient satisfaits mais pas enthousiastes.

Un plus grand nombre de démocrates, soit 26 %, ont exprimé leur enthousiasme pour l’idée que la vice-présidente Kamala Harris soit la candidate en 2024.

M. Biden avait le soutien de 64 % des démocrates qui prévoyaient de participer à la primaire de leur parti, un indicateur d’un soutien modéré pour un président en exercice. Treize pour cent préféraient Robert F. Kennedy Jr., et 10 % ont choisi Marianne Williamson.

Les Candidats Républicains Potentiels en 2024

L’article original mentionnait également les candidats républicains potentiels en 2024, dont :

  • Donald Trump, l’ancien président qui vise à retrouver le poste qu’il a perdu en 2020.
  • Ron DeSantis, le gouverneur combatif de Floride, qui pourrait être un rival sérieux pour Trump.
  • Chris Christie, l’ancien gouverneur du New Jersey, qui a déjà affronté Trump dans les primaires de 2016 et est prêt pour une revanche.
  • Mike Pence, l’ancien vice-président, qui a critiqué son ancien patron après l’attaque du Capitole du 6 janvier.
  • Tim Scott, le sénateur de Caroline du Sud, qui se concentre sur les questions de race.
  • Nikki Haley, l’ancienne ambassadrice de l’ONU sous Trump, qui se présente comme une nouvelle génération de leadership.
  • Vivek Ramaswamy, l’entrepreneur multimillionnaire « anti-woke » qui s’est opposé aux efforts des entreprises pour promouvoir des causes politiques et sociales.

L’Appui Croissant des Démocrates à Biden

M. Biden a considérablement récupéré depuis l’été dernier. À l’époque, les critiques démocrates concernant sa probable candidature à la réélection avaient augmenté, et un sondage du Times/Siena avait révélé que 64 % des démocrates ne voulaient pas que le parti le renomme, y compris 94 % des démocrates de moins de 30 ans. Aujourd’hui, seulement la moitié des démocrates disent ne pas vouloir que M. Biden soit le candidat en 2024.

L’enthousiasme du parti à son égard a commencé à augmenter l’automne dernier après la décision de la Cour suprême d’annuler Roe v. Wade, des résultats meilleurs que prévu aux élections de mi-mandat, une série de victoires politiques pour M. Biden et des améliorations dans l’économie alors que l’inflation ralentissait.

Même parmi les démocrates qui souhaitent voir M. Biden être le candidat du parti l’année prochaine, 14 % ont déclaré que les problèmes du pays étaient si graves que la nation risquait de sombrer.

La Popularité de Biden et ses Perspectives Contre Trump

Le taux d’approbation de M. Biden, qui est de 39 %, est historiquement faible pour un président en exercice cherchant à se faire réélire, mais il est en hausse par rapport à 33 % en juillet dernier. Le dernier sondage a révélé que 23 % des électeurs inscrits pensaient que le pays allait dans la bonne direction, un chiffre faible pour M. Biden, mais meilleur que les 13 % des Américains qui pensaient la même chose il y a un an. Plus d’Américains qu’il y a un an pensent maintenant que l’économie est en excellente ou en bonne forme : 20 %, contre 10 % en 2022.

En fin de compte, M. Biden bénéficie du soutien de certaines personnes qui ne sont pas entièrement satisfaites de son mandat, mais qui le préfèrent à Trump en raison de préoccupations concernant l’âge de Trump et son comportement.

Perspectives Futures

Il est encore trop tôt pour dire qui remportera la course présidentielle de 2024. La politique américaine est imprévisible, et les sondages peuvent changer rapidement. De nouveaux candidats pourraient émerger, et les enjeux de la campagne pourraient évoluer.

Les démocrates devront mobiliser leur base et rallier plus d’électeurs pour espérer garder le contrôle de la Maison Blanche. D’autre part, les républicains devront trouver un équilibre entre la fidélité à l’ancien président Trump et la présentation d’une vision pour l’avenir du pays.

Dans tous les cas, la course à la présidence de 2024 s’annonce passionnante et pleine de rebondissements.

Check Also

Les enjeux géopolitiques du Pacifique : Une partie d’échecs entre les USA et la Chine

Le Pacifique, avec ses eaux cristallines et ses îles paradisiaques, évoque souvent des images de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *