Le Projet de Loi FATCAT : Faire Payer les Riches pour la Pollution des Jets Privés

Deux Sénateurs Démocrates Américains proposent une loi pour que les riches paient les coûts publics de la pollution des jets privés

Au cœur d’un débat croissant sur les problèmes environnementaux et les inégalités sociales, deux Sénateurs Démocrates des États-Unis ont introduit un projet de loi qui vise à imposer des taxes plus élevées sur les jets privés. Le projet de loi, intitulé « Fueling Alternative Transportation with a Carbon Aviation Tax (FATCAT) Act », augmenterait les taxes sur le carburant utilisé pour les voyages en jet privé de 0,22 $ à 1,95 $ par gallon. Selon les deux Sénateurs, Edward Markey du Massachusetts et Nydia Velazquez de New York, cela équivaudrait à « environ 200 dollars par tonne métrique d’émissions de CO2 d’un jet privé ».

Des Recettes pour un Avenir Plus Propre

Si le projet de loi est adopté, il supprimera également les exemptions fiscales existantes sur le carburant pour l’exploitation forestière et l’exploration pétrolière ou gazière. Les recettes générées par le projet de loi FATCAT seront allouées au « Airport and Airway Trust Fund » ainsi qu’à un nouveau « federal Clean Communities Trust Fund ». Ces fonds soutiendront la surveillance des communautés en matière de justice environnementale et les investissements à long terme dans les transports publics propres et abordables aux États-Unis, y compris les trains de voyageurs et les bus desservant les aéroports à travers le pays.

Un Soutien Transpartisan

Les cosignataires du projet de loi comprennent les Sénateurs Elizabeth Warren et Sheldon Whitehouse, deux Démocrates respectivement du Massachusetts et de Rhode Island. Il est également soutenu par plusieurs associations, dont « Transportation for America », « Americans for Tax Fairness », « Patriotic Millionaires », « Public Citizen » et le « Sunrise Movement ».

Les Riches Devraient-ils Payer Plus ?

« Les 1 % ne peuvent pas profiter de notre environnement et de notre infrastructure à prix réduit », a déclaré Markey, ajoutant que les ultra-riches bénéficient d’une aubaine en payant moins de taxes pour voyager en jet privé chaque année. Pourtant, ils « contribuent plus à la pollution que des millions de conducteurs réunis sur les routes en dessous ».

« Il est temps de mettre les pieds à terre à ces gros chats et de les faire payer leur juste part afin que nous puissions investir dans la construction de transports publics dont les communautés à travers le pays et notre économie ont désespérément besoin », a poursuivi Markey.

En attendant, Velazquez a souligné que les familles ouvrières ne devraient pas payer pour que les ultra-riches voyagent en privé tout en détruisant l’environnement.

« Si les milliardaires veulent voyager en jet privé, ils devraient payer des taxes similaires à celles des voyageurs commerciaux. Il est temps que les riches paient pour leur pollution afin que nous puissions financer des initiatives de justice environnementale et des transports publics abordables à travers le pays », a conclu Velazquez.

Le projet de loi FATCAT soulève des questions essentielles sur la justice environnementale et l’équité fiscale aux États-Unis. Il met en évidence la nécessité de tenir les pollueurs responsables de leurs émissions et de promouvoir des solutions de transport plus durables pour l’ensemble de la population.

Que ce projet de loi devienne réalité ou non, il est clair que la question de la taxation des jets privés continuera d’être un sujet de débat important dans le paysage politique américain. Alors que la sensibilisation à l’urgence climatique augmente, il est probable que les discussions sur la réglementation environnementale et les taxes sur les émissions continueront de façonner les politiques futures concernant le transport aérien.

Les partisans du projet de loi espèrent qu’il contribuera à une transition vers un avenir plus propre et plus durable, où les coûts environnementaux sont mieux pris en compte, et où les investissements dans des infrastructures de transport public respectueuses de l’environnement bénéficieront à l’ensemble de la société.

Check Also

La FAA Propose des Réformes pour Renforcer la Sécurité et la Flexibilité des Vols Nolisés

Introduction La Federal Aviation Administration (FAA) des États-Unis a récemment annoncé son intention de mettre …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *