La Stratégie de l’UE pour Stimuler le Développement des Biotechnologies Génétiques

Une Nouvelle Ère pour les OGM

La Commission européenne a récemment proposé des modifications réglementaires visant à stimuler le développement des biotechnologies génétiques. Ces nouvelles techniques, connues sous les noms de NBT (New Breeding Techniques) ou NGT (New Genetic Techniques), permettent de modifier le matériel génétique des plantes sans l’ajout de gènes externes, contrairement aux OGM traditionnels. Ces modifications génétiques peuvent donner lieu à des variétés de plantes nécessitant moins de pesticides, plus résistantes à la sécheresse ou aux maladies, et même pauvres en gluten.

Adaptation Réglementaire

Selon Bruxelles, ces techniques émergentes pourraient permettre de développer des cultures mieux adaptées au changement climatique et plus productives. Cependant, les règles strictes encadrant les OGM, qui comprennent une longue procédure d’autorisation, la traçabilité, l’étiquetage, et la surveillance, sont jugées inadaptées pour ces nouvelles techniques. La proposition de la Commission prévoit donc que la réglementation OGM ne s’applique plus aux semences et produits issus de NGT qui présentent des modifications susceptibles de se produire naturellement ou via des croisements traditionnels.

Controverses et Débats

Cependant, cette proposition a suscité des inquiétudes parmi les ONG et certains eurodéputés de gauche, qui craignent les risques associés à la dérégulation de ces nouveaux OGM. Ils soutiennent que les NGT devraient rester soumis à la réglementation OGM, conformément à une décision rendue en 2018 par la Cour de justice de l’UE. De plus, l’absence d’étiquetage sur les aliments commercialisés issus de plants NGT a été critiquée par l’association Foodwatch, qui estime que cela priverait les consommateurs de leur droit à savoir ce qui est dans leur assiette.

Le Futur des NGT

Malgré ces controverses, la Commission européenne reste déterminée à promouvoir le développement des NGT. Actuellement, 90 demandes d’autorisation pour des cultures NGT sont en cours d’examen dans l’UE, et la simplification des règles est réclamée par la puissante organisation agricole Copa-Cogeca, une partie des États membres et les eurodéputés du PPE (droite). Cependant, il est clair que le débat sur la régulation des NGT et leur impact sur l’agriculture et l’environnement est loin d’être terminé.

Check Also

Découverte d’une Mutation Génomique Liée au Vieillissement et à de Nouvelles Perspectives Thérapeutiques

Introduction La recherche génétique continue de percer les mystères de notre ADN et de ses …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *