L’élan d’Amazon pour récupérer le terrain perdu en Intelligence Artificielle

Un retard sur la scène de l’IA générative

Alors que des entreprises comme Google et Microsoft ont tiré profit des avancées en intelligence artificielle (IA) générative, notamment grâce au succès de ChatGPT d’OpenAI, Amazon est resté relativement silencieux. Le colosse de Seattle, connu pour son expertise en IA et son utilisation intensive de cette technologie dans la gestion de sa marketplace ou sur AWS, se trouve aujourd’hui dans une position où il doit rattraper son retard. Comment Amazon compte-t-il se démarquer dans le paysage de l’IA et de l’IA générative?

L’IA au service de la recherche

En mai 2023, une fuite de Bloomberg a révélé que Amazon serait en train de développer un outil similaire à “ChatGPT” pour la recherche de produits sur sa plateforme e-commerce. Plusieurs offres d’emploi, notamment pour un ingénieur senior en développement logiciel, ont été publiées. La mission de ce poste serait de “redessiner la recherche sur Amazon avec une expérience interactive et conversationnelle pour aider les utilisateurs à trouver des réponses à leurs questions, comparer des produits et recevoir des recommandations personnalisées”.

Il semble que ce projet avance à un rythme rapide : Amazon est déterminé à offrir cette vision à ses clients dans l’immédiat. La barre de recherche est un outil essentiel pour l’entreprise : plus de la moitié des consommateurs américains commencent leurs recherches de produits directement sur Amazon, une part plus importante que sur Google, selon une étude de 2023 de Jungle Scout.

Le projet Bedrock d’AWS

En avril 2023, Amazon a dévoilé Bedrock, un projet d’IA générative pour AWS, sa filiale de cloud computing. Bedrock est destiné à fournir des modèles de langage avancés qui permettront, entre autres, aux développeurs de créer des chatbots. Le projet comprend quatre principaux modèles développés par Amazon et des partenaires de start-up :

1. Jurassic-2 : un large modèle de langage conçu par AI21labs pour la génération de texte, disponible en plusieurs langues ;
2. Claude : développé par Anthropic, ce modèle de langage alimente un chatbot, répond aux questions, résume les documents et automatise les flux de travail ;
3. Stable Diffusion : le modèle de Stability.ai permet la génération d’images à partir de requêtes textuelles ;
4. Amazon Titan : permet de résumer des textes, d’extraire des informations dans un corpus de données, de générer du texte et de personnaliser l’expérience.

Alexa 2.0 : la nouvelle génération d’assistants vocaux

Comment parler de l’IA chez Amazon sans mentionner Alexa ? Lancée en 2014, Alexa a été l’un des pionniers des technologies d’assistants vocaux. Rohit Prasad, vice-président senior et scientifique en chef pour Alexa chez Amazon, a déclaré que l’entreprise était toujours à la pointe de l’IA.

Les équipes d’Alexa travaillent sur Alexa Tacher Model, un grand modèle de

langage basé sur l’IA générative qui devrait rendre l’assistant plus conversationnel et intelligent. Alexa pourrait ainsi générer des histoires ou aider les utilisateurs à choisir une série à regarder, par exemple.

Optimisation de la logistique grâce à l’IA

En mai 2023, un haut responsable d’Amazon a révélé que l’entreprise travaillait à la “régionalisation” de sa logistique. L’idée est d’utiliser l’IA pour livrer plus rapidement les clients en rapprochant les produits des consommateurs. L’IA est utilisée pour prédire quels produits seront demandés où.

Burnham et Astro : l’avenir de l’IA domestique

En 2021, Amazon avait annoncé travailler sur Astro, un robot domestique pour assister son propriétaire à domicile. D’après des documents obtenus par Business Insider, Amazon envisage d’intégrer une IA générative du nom de Burnham pour rendre Astro véritablement intelligent et conversationnel.

Des avancées authentiques ou de simples effets d’annonce ?

Bien que des annonces aient été faites, peu sont concrètes pour le moment. Il est donc difficile de juger la position d’Amazon dans la course à l’IA générative lorsque d’autres acteurs ont déjà lancé leurs services. De plus, les innovations en matière d’IA générative proposées sur AWS ont été développées par d’autres start-ups.

L’avantage d’Amazon réside dans sa connaissance de l’expérience client, les données d’utilisateurs qu’elle possède et son expertise dans l’e-commerce. En février 2023, le PDG d’Amazon, Andy Jassy, a déclaré que “ces grands modèles de langage et les capacités de l’IA générative se sont considérablement améliorés l’année dernière. Ils ouvrent de nouvelles possibilités pour transformer l’expérience client”.

Conclusion

Amazon est déterminé à rattraper son retard en matière d’IA générative. À travers une série de projets ambitieux, l’entreprise vise à révolutionner ses services, de la recherche de produits à la logistique en passant par les assistants vocaux et les robots domestiques. Il reste à voir si ces efforts porteront leurs fruits et permettront à Amazon de reprendre la tête dans la course à l’IA.

Check Also

Le Royaume-Uni en 2024 : Un Début d’Année Prometteur Malgré des Défis Persistants

Introduction En ce début d’année 2024, l’économie britannique montre des signes encourageants de reprise après …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *