Après la Prise de Bakhmut par la Russie, l’Ukraine Y Voit une Occasion Malgré les Ruines

Victoire russe contestée, possibilité ukrainienne ?

Selon la Russie, la conquête de la ville ukrainienne de l’Est, Bakhmut, met un terme aux batailles urbaines sanglantes qui ont marqué le conflit le plus mortel de son invasion en Ukraine. Toutefois, l’incertitude plane quant aux prochaines étapes de ce conflit complexe.

Moscou déclare avoir accompli sa mission de guerre, mais l’Ukraine, refusant d’admettre que Bakhmut soit entièrement tombée, y voit une opportunité pour reprendre l’initiative à partir de la périphérie de la ville, si les forces russes cessent d’avancer vers le centre-ville.

Les conséquences stratégiques de la capture de Bakhmut

La prise de Bakhmut par la Russie serait une victoire symbolique significative pour Moscou. Cela marquerait la première fois qu’elle s’empare d’une ville ukrainienne depuis Lysychansk l’été dernier, constituant un revers pour Kyiv qui a dépensé des munitions précieuses et envoyé ses forces les plus compétentes pour tenter de contrecarrer l’assaut destructeur de la Russie sur la ville pendant plusieurs mois. On estime que des milliers de soldats des deux côtés ont été tués au cours de presque un an de combats intenses là-bas.

Cependant, la ville est désormais en ruines, et sa domination ne faciliterait pas nécessairement l’objectif plus large de Moscou – à savoir la conquête de l’ensemble de la région orientale du Donbass – maintenant que les troupes ukrainiennes ont épuisé les forces russes et percé leurs défenses dans certaines zones au nord et au sud de la ville.

La perspective ukrainienne sur la situation à Bakhmut

“Vous devez comprendre, il ne reste rien,” a déclaré le président Volodymyr Zelensky de l’Ukraine lors d’une conférence de presse à Hiroshima, au Japon, où il a cherché à obtenir de l’aide et des armes des démocraties les plus riches du monde. “Ils ont tout détruit,” a déclaré M. Zelensky. “Il n’y a plus de bâtiments. C’est une tragédie, mais aujourd’hui, Bakhmut n’existe que dans nos cœurs. Il ne reste sur cet espace que de la terre et beaucoup de Russes morts.”

Maintenant que la Russie semble avoir pris la ville, elle doit la garder. L’Ukraine, cependant, prévoit de rendre cette proposition difficile en bombardant les forces russes qui occupent Bakhmut, selon des responsables ukrainiens.

La situation militaire complexe à Bakhmut

Parmi les défis auxquels la Russie est confrontée, il y a l’interprétation des intentions de Yevgeny V. Prigozhin, chef de l’entreprise de mercenaires privée Wagner, qui a été à l’avant-garde des combats urbains. M. Prigozhin a déclaré samedi avoir remporté la victoire à Bakhmut et a annoncé que ses mercenaires se retireraient de la ville d’ici jeudi. Cependant, les analystes militaires ont indiqué qu’il était incertain que M. Prigozhin puisse se retirer aussi abruptement le long d’une ligne de front très disputée sans conséquences graves pour les Russes dans la ville.

L’état actuel des forces ukrainiennes dans la ville reste également incertain, tout comme l’éventualité que les renforts russes déployés vers Bakhmut se substituent aux troupes de Wagner ou renforcent les défenses russes chancelantes à la périphérie de la ville.

Le renversement des rôles sur le front

Si les forces ukrainiennes parviennent à poursuivre leur contre-attaque, cela mettrait la Russie sur la défensive sur presque tout le front, qui s’étend sur des centaines de kilomètres. Pendant des mois, Bakhmut a été l’un des rares endroits où la Russie progressait dans la guerre.

Selon le colonel Serhiy Hrabsky, commentateur de la guerre pour les médias ukrainiens, la capture de Bakhmut par la Russie “ne signifiera rien, en réalité”. “Les Russes ont épuisé leurs capacités offensives, et c’est pourquoi ils déclarent si désespérément avoir capturé Bakhmut.”

Le rôle des médias russes et ukrainiens dans la guerre

Alors que les Ukrainiens tentent de minimiser les réussites russes, les médias d’État russes ont célébré dimanche la prétendue capture de Bakhmut. Un segment de l’émission matinale de dimanche a comparé la bataille de Bakhmut aux grandes victoires de l’Union soviétique lors de la Seconde Guerre mondiale.

Les médias russes ont tenté de cacher à la population russe tous signes de conflits internes ou de problèmes sur la ligne de front. La dévastation et la désolation à Bakhmut ont été largement diffusées, mais les médias ont affirmé que les forces ukrainiennes avaient détruit leur propre ville.

Malgré les ruines et les défis, l’Ukraine reste déterminée à repousser l’agression et à préparer une contre-offensive plus large, avec l’aide de l’Occident. La bataille pour Bakhmut continue, mais l’Ukraine est prête à saisir chaque opportunité pour renverser la situation.

Check Also

Panne Informatique Mondiale du 19 Juillet 2024 : Quand la Technologie Prend une Pause

Imaginez un monde où vos vols sont annulés, vos émissions préférées disparaissent des écrans, et …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *