La Chine s’engage à trouver une solution pacifique au conflit ukrainien

Premier échange entre les présidents ukrainien et chinois depuis le début de la guerre

Lors d’une conversation téléphonique le mercredi 26 avril, le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, et son homologue chinois, Xi Jinping, ont évoqué pour la première fois la situation en Ukraine depuis le début du conflit. Zelensky a qualifié cet échange de “long et significatif”. Les deux dirigeants ont discuté de divers sujets concernant les relations bilatérales, et ont accordé une attention particulière aux possibilités de coopération pour instaurer une paix juste et durable en Ukraine.

La Chine se positionne en tant que médiateur

Suite à la demande du président français Emmanuel Macron et de la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, Xi Jinping s’est engagé à entrer en contact avec Zelensky pour discuter de la situation en Ukraine. La Chine a également annoncé l’envoi de son représentant spécial pour les affaires d’Europe et d’Asie centrale, Li Hui, en Ukraine et dans d’autres pays pour mener des échanges approfondis sur le règlement politique de la crise ukrainienne. La Chine se présente ainsi comme un médiateur potentiel dans le conflit.

La position ferme de l’Ukraine face à la Russie

Zelensky a réitéré les conditions préalables à toute négociation avec la Russie, affirmant que la paix doit être juste et durable, fondée sur les principes du droit international et le respect de la Charte des Nations unies. Il a également souligné l’importance de la restauration de l’intégrité territoriale de l’Ukraine dans les frontières de 1991.

La Chine critique les États-Unis et renforce ses liens avec la Russie

Dans son communiqué, la Chine a critiqué les États-Unis pour leur rôle dans la crise ukrainienne, les accusant de fournir des armes à l’Ukraine et d’attiser les tensions. Pékin a également renforcé ses liens avec la Russie, avec la visite du nouveau ministre chinois de la Défense, Li Shangfu, à Moscou en avril, et celle de Xi Jinping en mars.

Un nouvel ambassadeur ukrainien à Pékin

Zelensky a annoncé la nomination de Pavlo Riabikin, ancien ministre des industries stratégiques, en tant que nouvel ambassadeur ukrainien à Pékin. Ce poste était vacant depuis la mort du précédent diplomate ukrainien en février 2021.

Le nucléaire au cœur des discussions

Les présidents ukrainien et chinois ont également abordé la question des centrales nucléaires de Tchernobyl et de Zaporijia, occupées par les forces russes. Sur ce sujet, le communiqué chinois souligne que “la guerre nucléaire ne fait pas de gagnant” et appelle les deux parties à faire preuve de sang-froid et de retenue.

L’Ukraine réaffirme son soutien à la politique d’une seule Chine

Alors que certains comparent la situation de l’Ukraine – pays agressé par son voisin – à celle, potentielle, de Taïwan, le communiqué chinois précise que l’Ukraine “reste fidèle à la politique d’une seule Chine”. Un engagement que Xi Jinping semble désormais demander à tous ses interlocuteurs.

Les relations bilatérales entre la Chine et l’Ukraine

Volodymyr Zelensky a exprimé son espoir que cette discussion avec Xi Jinping donnerait “une forte impulsion au développement de nos relations bilatérales”. Il a également rappelé qu’avant l’invasion russe, “la Chine était le premier partenaire commercial de l’Ukraine”.

Conclusion

La Chine s’engage à jouer un rôle de médiateur dans le conflit ukrainien, en cherchant à instaurer une paix juste et durable pour l’Ukraine. Les deux présidents ont abordé divers sujets, notamment les relations bilatérales, la situation des centrales nucléaires et l’intégrité territoriale de l’Ukraine. La Chine se positionne ainsi comme un acteur clé pour la résolution du conflit, tout en renforçant ses liens avec la Russie et en critiquant les États-Unis pour leur implication dans la crise.

Check Also

Un Nouveau Test Sanguin Révolutionnaire pour la Détection Précoce de la Maladie de Parkinson

La maladie de Parkinson, une affection neurodégénérative progressive, touche des millions de personnes dans le …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *