SpaceX tente de nouveau le lancement de sa mégafusée Starship

Après un premier essai avorté le lundi 17 avril en raison d’une valve gelée, SpaceX se prépare pour une nouvelle tentative de lancement de sa fusée Starship ce jeudi 20 avril. Le décollage est prévu à la base spatiale Starbase, située à l’extrême sud du Texas.

Un rendez-vous historique pour la plus grande fusée du monde

La fenêtre de tir s’ouvrira à 8 h 28 heure locale (15 h 28 à Paris) et se prolongera jusqu’à 9 h 30. Le lancement de la fusée Starship, la plus grande du monde, est destiné à des voyages vers la Lune et Mars. En cas de succès, ce lancement marquerait un tournant majeur pour SpaceX et son fondateur, Elon Musk.

Le premier vol dans sa configuration complète

La fusée Starship, haute de 120 mètres, n’a encore jamais volé dans sa configuration complète. Elle comprend un premier étage surpuissant appelé Super Heavy, équipé de 33 moteurs. Seul le deuxième étage du véhicule, le vaisseau Starship, a effectué des tests suborbitaux (à environ 10 kilomètres d’altitude). Cette première tentative de lancement dans sa configuration complète est considérée comme très risquée.

Des chances minimes de réussite totale

Le plan de vol prévoit que, environ trois minutes après le décollage, Super Heavy se détache et retombe dans les eaux du golfe du Mexique. Le vaisseau Starship doit ensuite allumer ses six moteurs et poursuivre son ascension jusqu’à plus de 150 kilomètres d’altitude. Après avoir effectué un peu moins d’un tour de Terre durant environ une heure, il doit retomber dans l’océan Pacifique.

Cependant, réussir toutes ces étapes dès le premier vol d’essai serait un exploit. L’objectif principal est de récolter un maximum de données pour améliorer les prototypes suivants. Elon Musk a tempéré les attentes en déclarant qu’atteindre l’orbite du premier coup était peu probable.

Une fusée entièrement réutilisable

La véritable innovation de Starship réside dans sa réutilisabilité totale, que Musk espère réaliser d’ici à « deux ou trois ans ». Pour ce premier test, il ne sera tenté de récupérer aucun des deux étages de la fusée. À terme, Super Heavy devra revenir se poser contre sa tour de lancement, équipée de deux bras pour l’immobiliser, tandis que le vaisseau Starship devra revenir se poser sur Terre à l’aide de rétrofusées.

La stratégie de réutilisabilité vise à réduire considérablement les coûts de lancement. Chaque vol de Starship pourrait à terme ne coûter que « quelques millions » de dollars. La fusée est conçue pour emporter jusqu’à 150 tonnes de chargement en orbite, contre seulement un peu plus de 22 tonnes pour la fusée Falcon 9 de SpaceX.

Des clients déjà impatients de voler à bord de Starship

Starship a déjà séduit plusieurs clients de marque. Le premier vol avec équipage de la fusée doit être effectué avec le milliardaire américain Jared Isaacman. Le milliardaire japonais Yusaku Maezawa et l’Américain Dennis Tito, premier touriste spatial de l’Histoire, ont également annoncé qu’ils monteraient à bord pour un voyage autour de la Lune.

Un enjeu majeur pour l’avenir de la conquête spatiale

En cas de succès, la fusée Starship pourrait bouleverser l’industrie spatiale en permettant des voyages vers la Lune et Mars à des coûts bien inférieurs à ceux des lanceurs actuels. Elon Musk voit dans cette mégafusée un moyen de réaliser son rêve d’établir une colonie autonome sur Mars et de faire de l’humanité une espèce multiplanétaire.

Les yeux du monde entier seront tournés vers le Texas ce jeudi 20 avril, lors de cette nouvelle tentative de lancement de la fusée Starship. En cas de nouveau report, les équipes de SpaceX devront travailler d’arrache-pied pour identifier et résoudre les problèmes techniques afin de garantir un décollage réussi dans les prochains jours ou semaines.

Check Also

Les Mystères des Tempêtes Solaires et Leurs Impacts

Une Explosion de Couleurs : Les Aurores Boréales Les aurores boréales, ces lumières spectaculaires qui …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *