Playmobil : Une stratégie de relance avec les figures du football allemand

Playmobil, célèbre marque de jouets originaire de Bavière, traverse une période critique en termes de ventes et de popularité. Cependant, avec l’arrivée de l’Euro de football en Allemagne, l’entreprise voit une opportunité en or pour redorer son blason. L’introduction d’une série de figurines à l’effigie des joueurs de l’équipe nationale allemande pourrait bien être le coup de pouce dont Playmobil a besoin.

Un contexte économique difficile

Depuis quelques années, Playmobil fait face à des défis économiques majeurs. Après avoir enregistré des ventes annuelles de 736 millions d’euros lors de l’exercice 2021/2022, l’entreprise a vu ses revenus chuter drastiquement à 490 millions d’euros. Cette baisse de plus de 30 % en seulement deux ans témoigne des difficultés rencontrées par la marque, notamment face à des géants du secteur comme Lego, dont le chiffre d’affaires a atteint presque 66 milliards d’euros en 2023.

La nouvelle collection : des figurines de football

En réponse à cette situation, Playmobil a décidé de lancer une collection de figurines représentant les joueurs de l’équipe nationale de football allemande. Cette série de 18 figurines sera disponible exclusivement chez Edeka, une chaîne de supermarchés allemande, à partir de la semaine prochaine et jusqu’à la fin de juin. Chaque figurine, vendue au prix de 5,99 euros, porte les traits distinctifs et le numéro de maillot de chaque joueur, comme Thomas Müller, Ilkay Gündogan ou Niclas Füllkrug.

Les stratégies de marketing et les partenariats

Le choix de commercialiser ces figurines exclusivement chez Edeka est stratégique. Il s’inspire des albums de vignettes qui rencontrent un grand succès lors des grands événements sportifs. En plus, les clients pourront bénéficier de réductions grâce à un système de points de fidélité, rendant l’achat plus attractif.

Lego versus Playmobil : des stratégies divergentes

Lego et Playmobil, bien que concurrents, ont adopté des approches très différentes. Lego a diversifié ses produits pour cibler une clientèle variée allant des jeunes enfants aux adultes collectionneurs. Playmobil, en revanche, a longtemps résisté à l’idée de se diversifier et de nouer des partenariats avec d’autres marques. Ce n’est qu’en 2016 que Playmobil a commencé à explorer des partenariats avec des marques de voitures et des détenteurs de droits de films ou de séries télévisées.

Les enjeux du numérique et de l’innovation

Le monde du jouet étant en constante évolution, surtout avec la montée en puissance des jeux numériques, Playmobil doit également innover pour rester pertinent. Le CEO de Playmobil, Bahri Kurter, a mentionné que la marque devait s’adapter aux nouvelles habitudes de consommation des enfants, qui sont de plus en plus tournés vers le numérique dès leur plus jeune âge.

Conclusion : un avenir incertain mais prometteur

Avec le lancement de cette nouvelle gamme à l’effigie des stars du football allemand, Playmobil espère non seulement augmenter ses ventes mais aussi renforcer son image de marque en Allemagne et à l’international. Cependant, l’avenir de Playmobil dépendra de sa capacité à innover et à s’adapter à un marché en constante évolution.



Check Also

La Résilience de l’Ukraine Face à l’Agression Russe

Introduction Depuis le début de l’invasion russe en février 2022, l’Ukraine a démontré une résistance …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *