La Fed maintient le suspense pour décembre : Quelles sont les perspectives pour la fin de l’année ?

La réunion de la Fed en novembre : Pas de changement attendu

La Réserve fédérale américaine (Fed) tiendra sa réunion ce mercredi, et les investisseurs du monde entier sont suspendus à ses décisions, non pas pour cette réunion en particulier, mais pour ce qu’elle nous réserve en décembre. Il est peu probable que la banque centrale américaine modifie ses taux d’intérêt cette semaine, ce serait la deuxième fois consécutive qu’elle maintiendrait le statu quo. Cependant, les marchés financiers seront à l’affût de tout indice pouvant laisser présager une éventuelle augmentation de 25 points de base lors de la dernière réunion de l’année, prévue dans un peu plus de six semaines.

Statu quo en novembre, mais qu’en est-il de décembre ?

Actuellement, le consensus penche en faveur du statu quo en novembre. D’une part, la communication de la Fed a été relativement claire ces derniers temps. Jerome Powell, président de la Fed, a laissé entendre lors de son discours du 19 octobre à New York que la Fed ne prendrait pas de mesure en octobre. D’autre part, les conditions financières se sont automatiquement resserrées avec l’augmentation des taux souverains, le rendement des bons du Trésor américain à 10 ans ayant dépassé la barre des 5% entre-temps.

De plus, la Fed n’a aucune incitation à agir dans un environnement instable pour les marchés financiers. Après un net resserrement des conditions financières observé depuis juillet, les marchés actions ont déjà corrigé de 10% en trois mois, et la correction se poursuit dans le marché obligataire. Les investisseurs ne s’attendent donc pas à un relèvement des taux lors de la réunion de novembre, selon l’économiste genevois François Savary.

Les perspectives pour décembre

Cependant, ces mêmes investisseurs gardent en mémoire les prévisions de septembre de la Fed, notamment le “dot plot”. Selon ces prévisions anonymisées publiées quatre fois par an, 12 des 19 membres du comité de politique monétaire de la Fed pensaient alors que les taux américains devaient encore augmenter de 25 points de base (0,25%) d’ici à la fin de l’année. Ces taux se situent actuellement dans une fourchette de 5,25 à 5,5% depuis juillet.

Les marchés seront donc attentifs aux indications données par Jerome Powell lors de sa conférence de presse. Pour le moment, la croissance économique et le marché du travail aux États-Unis montrent toujours une grande résilience. Les investisseurs sont également sceptiques quant à une éventuelle hausse des taux en décembre, notamment en raison des précédentes augmentations de taux qui pourraient ralentir l’économie américaine d’ici la fin de l’année.

L’importance des indicateurs économiques

Pour avoir une meilleure idée de ce qui pourrait se passer en décembre, il faudra surveiller de près les indicateurs économiques des mois d’octobre, de novembre et du début de décembre. Selon François Savary, “On verra alors si la reprise des remboursements des prêts étudiants ou la tendance à la baisse de l’épargne provoqueront un fléchissement de la consommation et donc un risque sur la croissance, ce qui militerait en faveur du maintien des taux en décembre.” D’ici là, les États-Unis auront publié deux rapports sur l’emploi, dont un dès ce vendredi, ainsi que deux chiffres d’inflation.

Le suspense reste donc entier pour décembre, et les investisseurs du monde entier devront attendre les prochaines semaines pour avoir une idée plus claire des intentions de la Fed. En attendant, les marchés continueront de réagir aux nouvelles économiques et aux déclarations des responsables de la Fed, dans l’attente de la décision finale en décembre.

Check Also

Les Conséquences des Sanctions sur la Russie : Une Analyse Approfondie

Introduction Depuis le début de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, les sanctions internationales ont …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *