Novartis investit 3,5 milliards de dollars dans l’acquisition de Chinook Therapeutics

Un grand pas dans le domaine des maladies rénales

Dans une démarche stratégique visant à renforcer sa présence dans le domaine des maladies rénales, Novartis, le géant pharmaceutique suisse, a acquis l’entreprise américaine Chinook Therapeutics. Cette dernière est spécialisée dans la recherche et le développement de traitements pour une maladie rénale rare, la néphropathie à immunoglobulines A (IgA). Le coût de cette acquisition s’élève à 3,5 milliards de dollars, soit environ 3,2 milliards d’euros.

Une transaction unanime et lucrative

Les deux entreprises ont signé un accord, approuvé à l’unanimité par leurs conseils d’administration respectifs, prévoyant un versement initial de 3,2 milliards de dollars en liquide. À cela s’ajouteront jusqu’à 300 millions de dollars supplémentaires, selon les termes du communiqué de presse de Novartis.

L’achat représente un prix de 40 dollars par action de Chinook Therapeutics, avec un paiement additionnel pouvant atteindre 4 dollars par action. Il s’agit d’une prime de 67% par rapport au cours de clôture de l’entreprise américaine le 9 juin et de 83% par rapport à sa moyenne sur 60 jours, d’après le communiqué de presse de Chinook Therapeutics.

Finalisation prévue pour le second semestre

L’opération, qui est toujours soumise aux conditions habituelles de clôture, devrait être finalisée dans le courant du second semestre de cette année. Novartis est optimiste quant à la réalisation de cette acquisition dans les délais prévus.

Une opportunité d’élargir le portefeuille de traitements de Novartis

Chinook Therapeutics, basée à Seattle, possède deux médicaments en phase avancée de développement clinique pour la néphropathie à IgA. Cette maladie, comme l’explique Vas Narasimhan, le directeur général de Novartis, “touche principalement les jeunes adultes et peut entraîner la nécessité d’une dialyse ou d’une transplantation rénale”. Dans les 10 ans suivant le diagnostic, jusqu’à 30% des patients peuvent voir leur maladie progresser vers une insuffisance rénale nécessitant une dialyse.

L’acquisition de Chinook Therapeutics permet à Novartis d’ajouter de façon significative à son portefeuille de traitements pour les maladies rénales. Cette stratégie vise à répondre à un besoin médical non satisfait tout en renforçant la position de Novartis comme leader dans le domaine des maladies rénales.

Un impact significatif sur l’avenir du traitement des maladies rénales

L’acquisition de Chinook Therapeutics par Novartis pourrait avoir un impact significatif sur l’avenir du traitement des maladies rénales. En offrant de nouveaux traitements potentiels, elle pourrait améliorer considérablement la qualité

de vie des patients touchés par ces maladies, en particulier ceux souffrant de néphropathie à IgA. Dans l’ensemble, cette acquisition représente une avancée importante dans la lutte contre les maladies rénales et souligne l’engagement continu de Novartis à développer de nouvelles solutions thérapeutiques pour les maladies difficiles à traiter.

Check Also

Les Mesures de Cybersécurité en Vue des Jeux Olympiques de Paris 2024

Introduction Les Jeux Olympiques de Paris 2024 approchent à grands pas et avec eux viennent …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *