Nvidia : Maître de l’Intelligence Artificielle et Pionnier du Métaverse Industriel

Computex : Nvidia présente son potentiel novateur au-delà de l’IA

Lors du Computex, le prestigieux salon informatique taïwanais, Nvidia a démontré son intérêt pour plus que l’intelligence artificielle et les processeurs. L’entreprise a mis en lumière plusieurs avancées notables de son Omniverse, une plateforme décrite comme un “métavers industriel”, capable de simuler le fonctionnement de vastes installations industrielles. Ce marché est estimé valoir déjà le double du métavers grand public.

En dépit de la domination du débat public par l’intelligence artificielle générative, comme celle propulsée par ChatGPT, le concept de métavers reste un élément clé de l’écosystème informatique. Ainsi, une section entière lui est consacrée lors du Computex, le plaçant parmi les quatre grands thèmes de l’événement.

Nvidia : à la conquête du métavers industriel

Nvidia, le colosse des processeurs, a surpassé les mille milliards de dollars en valeur boursière grâce à l’essor de l’IA générative. C’est cette même entreprise qui se positionne en tant que porte-drapeau du métavers lors de cet événement. En plus de son attrait marketing rappelant l’année 2022, Nvidia semble avoir identifié un marché viable dans la simulation d’environnements industriels.

Omniverse : la réplica virtuelle parfaite de la réalité

Depuis deux ans, Nvidia travaille à l’amélioration constante de sa plateforme logicielle destinée au secteur industriel, l’Omniverse. La promesse de cette plateforme est de reproduire virtuellement des usines complètes en respectant les lois de la physique. Greg Estes, Vice-Président du Marketing Corporatif et des Programmes de Développement chez Nvidia, souligne l’importance de viser non pas une beauté graphique, mais une exactitude de rendu.

Les bénéfices de l’Omniverse : économie et précision

Nvidia envisage des économies substantielles grâce à l’Omniverse, dans des domaines tels que l’agencement des usines, la création de prototypes ou le déploiement de robots. Les simulations pourraient permettre d’anticiper les défauts logistiques et d’itérer des tests qui seraient autrement coûteux.

Le métavers en symbiose avec l’IA générative

Le Computex a également été l’occasion pour Nvidia de dévoiler un nouvel outil intégré à son Omniverse, une IA générative capable de créer rapidement des modèles 3D avec des commandes en langage naturel. Selon Greg Estes, cette IA représente une véritable révolution pour leur plateforme.

Métavers ou jumeau numérique ? Une question de terminologie

Bien que Nvidia ait introduit sa plateforme avant que le terme “métavers” ne soit popularisé par Meta fin 2021, le géant de la technologie l’a adopté. Contrairement à

l’approche de Mark Zuckerberg, la réalité virtuelle n’est pas essentielle mais simplement optionnelle dans la conception du métavers de Nvidia. Le terme “métavers” est souvent utilisé en parallèle avec “jumeau numérique”, un concept qui existe depuis le début des années 2010.

L’avenir du métavers industriel : un marché prometteur

Indépendamment des débats sémantiques, Nvidia s’adresse à un marché tangible avec Omniverse, avec une liste déjà impressionnante de clients prestigieux. Selon les estimations d’ABI Research, d’ici 2030, le marché du métavers industriel pourrait valoir plus de 100 milliards de dollars, soit deux fois plus que le marché grand public ciblé par Meta.

Check Also

Les Mesures de Cybersécurité en Vue des Jeux Olympiques de Paris 2024

Introduction Les Jeux Olympiques de Paris 2024 approchent à grands pas et avec eux viennent …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *