Le BRC-20 : Un tournant controversé pour le Bitcoin

Comprendre le standard BRC-20

L’année 2023 a commencé avec une innovation majeure dans le monde du Bitcoin : l’apparition des inscriptions Ordinals, permettant d’inscrire des équivalents de NFTs sur des satoshis. Cette évolution a conduit à la création du standard BRC-20 par un développeur connu sous le nom de Domo sur Twitter. Le BRC-20, qui tire son nom du standard ERC (Ethereum Request for Comment), est en quelque sorte la version Bitcoin du standard ERC-20 d’Ethereum.

Contrairement aux tokens ERC-20 qui reposent sur des contrats intelligents, les BRC-20 sont des scripts stockés sur la blockchain Bitcoin. Ce nouveau standard offre de nouvelles possibilités pour le Bitcoin, mais il est également source de controverses.

Le BRC-20 : Une évolution nécessaire ou une dérive ?

Depuis sa création en 2009, le protocole Bitcoin a connu des mises à jour, mais son essence est restée la même. La communauté Bitcoin, souvent perçue comme conservatrice, s’efforce de préserver la philosophie originelle de Satoshi Nakamoto, qui envisageait le Bitcoin comme une monnaie numérique.

Cependant, une partie de la communauté Bitcoin plaide depuis longtemps pour une plus grande ouverture du protocole. Ces défenseurs de l’évolution soulignent la sécurité du Bitcoin, qui est la plus robuste de l’écosystème blockchain. Selon eux, un “NFT Bitcoin” serait plus sécurisé qu’un NFT sur Ethereum, par exemple.

Avec l’apparition des Ordinals et du standard BRC-20, le protocole Bitcoin s’ouvre à de nouvelles possibilités sans pour autant modifier son essence. Certains voient même le Bitcoin comme un concurrent potentiel d’Ethereum, car il pourrait à terme accueillir des applications décentralisées. Cependant, cette évolution n’est pas sans susciter des critiques.

Le BRC-20 : Un pas vers la décadence du Bitcoin ?

L’arrivée des meme coins sur la blockchain Bitcoin grâce au standard BRC-20 a suscité de vives réactions. Les premiers tokens BRC-20, comme le PEPE, l’ORDI ou le MEME, sont des meme coins ultra spéculatifs qui ont alimenté une frénésie autour de ces actifs numériques entre avril et mai 2023.

Cette effervescence n’est pas du goût de tous. Les maximalistes Bitcoin, des investisseurs qui ne croient qu’en le Bitcoin, voient d’un mauvais œil cette dérive du protocole. Pour eux, le Bitcoin doit rester une monnaie et rien d’autre. Ils déplorent la dénaturation du protocole et la mauvaise image que ces meme coins donnent de l’écosystème Bitcoin.

Les conséquences du BRC-20 sur le réseau Bitcoin

Outre la question de la dénaturation du protocole, l’arrivée des meme coins sur la blockchain Bitcoin a également entraîné une congestion du réseau. Cette surcharge a ralenti la validation des transactions et a fait grimper les frais de transaction à des niveaux inédits depuis l’été 2021.

La blockchain Bitcoin, qui était initialement conçue pour un usage monétaire, est désormais encombrée par des transactions liées à des blagues et des meme coins. Cette situation est problématique pour une partie de la communauté qui ne voit pas d’un bon œil cette mauvaise publicité pour l’écosystème.

Quel avenir pour le Bitcoin et le standard BRC-20 ?

Face à cette situation, trois scénarios se dessinent pour l’avenir du Bitcoin. Le premier serait l’abandon des inscriptions Ordinals et du standard BRC-20, ce qui permettrait un retour à la normale. Le second serait une intensification de la frénésie autour des meme coins, ce qui pourrait être très problématique pour le Bitcoin. Enfin, le troisième scénario serait le maintien des inscriptions Ordinals et du standard BRC-20, mais sans la spéculation excessive autour des meme coins.

Cette dernière option semble être la plus souhaitable. Cependant, il reste à voir si la communauté acceptera cette évolution.

Check Also

La Crise Humanitaire au Soudan : Une Tragédie Ignorée

Introduction Le Soudan, pays situé au nord-est de l’Afrique, traverse l’une des crises humanitaires les …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *